Filinfo

Foot

Yassine Salhi-Raja de Casablanca: un divorce qui rapporte gros

© Copyright : DR
Les choses sont allées très rapidement dans le dossier du transfert du Rajaoui Yassine Salhi au club koweïtien, «Koweït SC». Le joueur est actuellement au Liban et le montant de son salaire circule déjà. Son divorce d’avec le Raja aura été bénéfique pour les deux parties.
A
A

Le360 a appris de sources proches du dossier que Yassine Salhi est actuellement au Liban. Il doit y passer les analyses médicales de rigueur, dernière étape de l’officialisation de son contrat avec son nouveau club,  «Koweït».

Par ailleurs, les mêmes sources précisent que le salaire du Salhi au sein du Koweït Sporting Club, où il jouera durant un seul semestre, a été fixé à 300.000 DH par mois. Pour sa part, le Raja empochera une prime de transfert de 150.000 dollars.

Il s’agit là d’un bon deal pour Salhi, dont on se rappelle que la rupture totale avec la Raja ne tenait qu’à un fil depuis l'arrivée de Rachid Taoussi la tête du staff technique des vert et blanc.

Le brusque retour en disgrâce de Yassine Salhi auprès du président du club Mohamed Boudrika et Taoussi serait-il lié à l’intérêt des Koweïtiens pour le joueur durant cette brouille, ce qui aurait amené la direction du club vert à faire semblant de le réhabiliter pour mieux le transférer ?

Par Khalil Ibrahimi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot match amical
Foot match amical

Un choc Raja-Betis en août

Foot Botola
Foot Botola

Vidéo. Le Wydad champion du Maroc 2018-2019

Foot Mercato
Foot Mercato

Lens veut s'offrir Soufiane Rahimi


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Jackpot pour le WAC et le Raja

L'afrique sourit à Hervé Renard

La CAN se met sur son 32!

La CAN d’Egypte, un cru exceptionnel

Beni-Mellal investit dans le football

L'Affaire Hamdallah, dieu merci, est close

La CAF adopte le nouvel arbitrage

José Mourinho n’a plus la cote

Une CAN juteuse pour qui ira loin

Le Wydad en stage à Monastir?