Filinfo

Foot

Paris SG: qui va tirer les penalties? Emery va "le dire en premier aux joueurs"

© Copyright : DR
Après l'incident de dimanche face à l'OL, Unai Emery a confirmé que le PSG aurait deux tireurs de penalty cette saison : Edinson Cavani et Neymar. La règle de l'alternance sera donc retenue. Reste à savoir qui tirera le premier...
A
A

Les deux joueurs qui vont tirer les penalties au Paris SG seront bien Edinson Cavani et Neymar, mais leur entraîneur Unai Emery n'a pas révélé l'identité du N.1 jeudi en conférence de presse: "je vais le dire d'abord aux joueurs et à toute l'équipe".

"Ici, les deux joueurs qui sont (désignés, ndlr) pour frapper les penalties, ce sont Cavani et Neymar (...) parce qu'ils sont capables d'assumer cette responsabilité", a d'abord dit le coach espagnol. "L'an passé, le joueur pour frapper les penalties était Cavani, cette année, avec l'arrivée de Neymar, ils sont deux. Après, la décision de qui est N.1, qui est N.2, j'ai à prendre cette décision et on va faire comme ça", a-t-il poursuivi.

"Qui va être le premier et le deuxième, je vais le dire d'abord aux joueurs et aussi à toute l'équipe", a-t-il conclu. La question de savoir qui s'occupera de tirer les penalties, soit Cavani, tireur attitré depuis la saison dernière, soit Neymar, superstar arrivée cette saison, est devenue épineuse depuis que le second a contesté au premier le droit d'en tirer un, finalement raté, dimanche face à Lyon (succès parisien 2-0).

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Image du jour: les larmes de Neymar après Brésil-Costa Rica

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Faut-il s'inquiéter pour le Brésil et Neymar?

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Neymar, la passion folle des médias brésiliens


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Mondial maroco-algérien? El Khalfi évasif

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe