Filinfo

Foot

Un rapport inquiétant sur les finances du PSG

© Copyright : DR
Kiosque360. Soccerex football finance a établi un classement des clubs les plus puissants financièrement à l’échelle mondiale. Un rapport qui ne joue pas en faveur du PSG, même s’il est très bien classé.
A
A

Une étude sur la puissance financière dans le football mondial, réalisée par Soccerex football finance, vient d’être publiée et ses conclusions font beaucoup parler. On apprend dans un premier temps que Manchester City, le leader du championnat d'Angleterre, dispose de la plus grande puissance financière du football mondial, suivi d'Arsenal et du PSG. A la quatrième position de ce classement on trouve le Guangzhou Evergrande, puis à égalité, Tottenham et le Real Madrid. Manchester United est 7e alors que le FC Barcelone pointe à la 13e place seulement.

Les supports médiatiques français, dont Sports.fr, explique que malgré le bon classement du club de la capitale française, le rapport financier du PSG est inquiétant.

«Cette étude prend en compte les actifs immobilisés comme les actifs sportifs, l'argent en banque, l'investissement potentiel du propriétaire et la dette», explique L’Équipe dans un article récemment publié. Dans le cas du PSG, la note importante que le club a obtenue est expliquée principalement par la puissance financière du Qatar. «Que ce soit via QSI, le propriétaire, ou grâce à certains sponsors liés à l’État du Golfe, comme Qatar tourism authority ou Ooredoo. À en croire l’étude de Soccerex Football Finance, QSI aurait ainsi déjà investi plus d’un milliard d’euros dans le club de la capitale», ajoute le site Sports.fr dans son article paru ce vendredi.

Dans toute la planète, aucun club n’a obtenu autant de la part de ses actionnaires ou ses propriétaires. Même Manchester City n’a reçu que 788 millions d’euros de la part de ses actionnaires. Les chiffres annoncés par cette étude nourrissent les débats sur les finances du PSG et les détracteurs du club ne manqueront pas de les ressortir aux bons moments. Pour rappel, le club de la capitale française est dans le viseur de l’UEFA pour un éventuel manquement au fair-play financier après son mercato estival enflammé.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Brésil
Foot Sociétés sportives

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous