Filinfo

Handball

CAN de Handball 2018: le Maroc bat le Gabon et file en demi-finale

L'équipe du Maroc de Handball. © Copyright : DR
La sélection marocaine de handball s'est qualifiée hier, mercredi, pour les demi-finales de la 23e édition de la Coupe d'Afrique des Nations (Gabon 2018), en s’imposant en quarts de finale contre l’équipe du Gabon, hôte de la compétition.
A
A

Le Maroc s'est qualifié pour les demi-finales de la CAN 2018 en battant le Gabon par 26 buts à 23. L’équipe nationale a mené durant une bonne partie de la rencontre avant que les locaux n'égalisent dans les dernières minutes. Lors des prolongations, les marocains ont fait la différence grâce à leur fraicheur physique et leur expérience.

L’équipe du Maroc rejoint ainsi le dernier carré avec la Tunisie, l'Angola et l’Égypte. Les trois premières équipes de cette compétition, qui se déroule du 17 au 27 janvier, se qualifieront pour le championnat du Monde 2019, co-organisé par l’Allemagne et le Danemark.

Par Aymane A.K
A
A

Tags /


à lire aussi /

Handball CAN de Handball
Handball CAN de Handball

CAN. Handball: classé quatrième, le Maroc n'ira pas au Mondial 2019

Handball CAN de Handball
Handball CAN de Handball

CAN Handball 2018: le Maroc défait, mais garde ses chances pour le championnat du monde

Handball Championnat du monde de Handball
Handball Championnat du monde de Handball

En stage en Espagne, des handballeurs marocains disparaissent dans la nature


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech