Filinfo

Foot

Medhi Benatia va-t-il rester à la Juventus?

© Copyright : DR
Apparemment, Medhi Benatia n'ira nulle part. A en croire des médias italiens, la Juventus Turin compte renouveler le contrat de l'international marocain.
A
A

Longtemps annoncé sur le départ, Medhi Benatia devrait rester dans le Piémont. ,Tuttuosport et d'autres journaux italiens affirment que les dirigeants turinois souhaitent prolonger le séjour du trentenaire chez la Vecchia Donna.

Benatia est lié à la Juve jusqu'en 2020. La saison dernière, l'international marocain a fait 32 apparitions dans toutes les compétitions avec les Bianconeri et compte 3 buts à son actif. 
 
Les mêmes médias expliquent que dans le cas où Benatia ne signe pas de prolongation, la Juve fera l'impossible pour recruter le défenseur central uruguayen de l'Atlético Diego Godin. 

Avant le début du Mondial, le capitaine des Lions de l'Atlas était pisté par les anglais d'Arsenal mais il n'a, semble t-il, pas donné suite. Alors Benatia bientôt coéquipier de CR7? Affaires à suivre...

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Vidéo. Benatia explique les raisons de son absence

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Maroc-Cameroun: exploit obligatoire!

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Vidéo. Incroyable, Benatia ne veut pas aller au Barça


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca ?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales

Naciri-Girard, place au duel juridique

Le Maroc n'a jamais battu le Cameroun

Dembélé, un mauvais locataire

Les coachs continuent à défiler au WAC