Filinfo

Foot

Ce que l'affaire Espérance-Wydad peut coûter aux Rouges

© Copyright : DR
Furieux contre l’arbitrage lors de la finale de Ligue des Champions face à l'Espérance, les Wydadis ont refusé de terminer le match. Une décision qui pourrait coûter cher aux Marocains. Que risquent-ils?
A
A

Arrêtée à la 58ème minute de jeu, la finale retour de la Ligue des champions CAF n’est pas allée à son terme. Après le but de Walid El Karti refusé pour un hors-jeu “inexistant”, les Rouges ont décidé ensuite de ne pas reprendre le jeu pour protester contre la panne du VAR. Après 1h30 minutes d’interruption, l’arbitre, qui s’est basé sur une décision de la CAF, a déclaré les Tunisiens champions d’Afrique sur tapis vert après lce que la CAF considère comme un abandon.

Lire aussi:: Vidéos. Espérance-Wydad: histoire d’un scandale absolu

Face à cette décision, le Wydad s’expose à plusieurs sanctions. Dans son rapport, Bakary Gassama n'a pas signalé que le match a été interrompu. Il a plutôt considéré que le WAC a renoncé de jouer en déclarant forfait. D'ailleurs, dans les codes disciplinaires de la CAF, aucun article ne correspond à la situation qui s'est produite vendredi soir au stade de Radès. Les dispositions prévues en cas de match interrompu pour protestation contre l'arbitre ou la VAR n'existent pas. 

Mais Selons le code disciplinaire de la CAF et son article 148, toute équipe qui refuse de participer à une rencontre ou de continuer celle à laquelle elle participe,  sera condamnée à payer une amende d’au moins 20 000 dollars et perdra en principe le match par forfait.

Selon l’article 11 des règlements de la Ligue des champions CAF, l’amende qui pourrait être infligée au Wydad pourrait même atteindre les 100 000 dollars, puisque le forfait a été déclaré dans une finale. Pis encore. En plus des sanctions pécuniaires, le club casablancais pourrait être suspendu de participation aux tournois africains pendant les deux prochaines années.

Alors que certains laissent entendre que la CAF pourrait faire rejouer le match, cette probabilité semble être faible voire inexistante, surtout que la fin du match a bien été sifflée par l’arbitre gambien Bakary Gassama et le trophée de la Ligue des champions remis aux Espérantistes devant les yeux du président de la CAF, Ahmad Ahmad.

La bataille se poursuivra donc entre le Wydad et la CAF. Le comité exécutif se réunira mardi prochain à Paris pour donner une suite à cette finale. Les Rouges, qui ont bénéficié du soutien total de la FRMF, ont décidé de porter cette affaire devant les instances judiciaires de la FIFA et du Tribunal Arbitral du Sport. Cette histoire est loin d'être terminée. 

Lire aussi: Officiel: soutenu par la FRMF, le WAC saisit le TAS et la FIFA

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Coupe Mohammed VI
Foot Coupe Mohammed VI

Un arbitre égyptien controversé pour le derby Wac-Raja

Foot Coupe Mohammed VI
Foot Coupe Mohammed VI

Le Wydad se prépare au derby loin de Casablanca

Foot FIFA
Foot FIFA

Trois anciens responsables de la Conmebol suspendus à vie par la FIFA


1 commentaires /

  • bouchareb
    Le 02 Jun. 2019 à 23h11
    le var a ete deconnecté par des techniciens tunisiens


























    sachant bien que le widad va leur tenir la dragée haute meme a rades et remporter le trophée honorablement et sportivement les responsables de l equipe tunisienne ont ordonné a des techniciens locaux de deconnecter le systeme du var.c est la mascarade du siecle dans le monde footbalistique!




Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Dans mon pays, on ne m’a pas rendu justice

Ce que le derby Raja Vs Wydad dit de nous

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

L'athlétisme a mal à sa DTN

Un WAC amoindri se prépare à Marrakech

Quand Asprilla a sauvé Chilavert

Les stades de proximité sans maintenance

Le groupe de Vahid au complet

«L’affaire Ben Malango» rebondit

Ronaldo et la Juve passent l'éponge

Une finale inédite TAS-HUSA à Oujda

Le Raja se tourne vers Sellami

Au Wydad, la crise connaît pas