Filinfo

Foot

EST-WAC: le TAS n'a pas encore dit son dernier mot

© Copyright : DR
Le Tribunal Arbitral du Sport, plus haute juridiction sportive, a annulé mercredi la décision de faire rejouer la finale retour de la Ligue des champions CAF entre l'ES Tunis et le WAC. Mais il n'a toutefois pas encore dit son dernier mot. Voici pourquoi.
A
A

Il faudra encore patienter avant de connaître le verdict final de l'affaire qui empoisonne le football africain depuis trois mois. Si dans sa première décision, le Tribunal Arbitral du sport a conclu que le comité exécutif de la CAF, convoqué d'urgence début juin à Paris, n'était pas "compétent" pour décider de faire rejouer la finale retour entre le Wydad et l'Espérance, il ne s'agit que d'un nouvel épisode d'un feuilleton qui dure.

L'Affaire revient entre les mains de la CAF 
Dans son communiqué publié hier, le TAS a déclaré que le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) n’était pas habilité à se prononcer sur le sort du match retour de la finale de la Ligue des champions d’Afrique. Une charge qui doit revenir aux "organes compétents" pour étudier ce genre d'affaire.

La décision de rejouer le match a été partiellement annulée et l'affaire retourne entre les mains de la CAF, mais cette fois-ci, par le biais de sa commission de discipline, qui devra examiner les incidents survenus lors de la finale polémique et prendre toute sanction adéquate conformément au règlement de l'instance.

Une commission indépendante 
La commission d'éthique et de discpline est un organe indépendant qui ne doit pas être affecté par les décisions des plus hauts dirigeants de la CAF, notamment les membres du Comité Exécutif. Si ce dernier a décidé de rejouer le match lors de sa réunion à Paris, la commission de discipline ne devra statuer que dans le cadre de ses prérogatives et conformément aux statuts et règlements de la CAF. Mais l'instance présidée par Ahmad Ahmad n'exclut pas que le match soit rejoué, comme indiqué dans son communiqué publié en fin de matinée aujourd'hui.

Lire aussi: EST-WAC: la réponse de la CAF

La décision finale revient au TAS 
Mercredi, le TAS a rendu une décision "partielle". La plus haute juridiction sportive a affirmé qu'elle “préparera une sentence finale, tout en tenant compte de toute décision éventuelle prise par la CAF dans cet intervalle”. Cela veut dire que le jugement qui sera rendu par la commission “compétente” de la CAF devra obligatoirement être approuvé par le TAS, dans le but d'éviter toute nouvelle remise en cause sorte. Le TAS pourrait même rejeter la nouvelle décision. Dans ce cas-là, il livrera, lui même, le verdict final. 

Le TAS a d'ailleurs annoncé que les demandes de l'Espérance de Tunis seront encore examinées lors de la sentence finale. Tandis que celles du Wydad ont été définitivement rejetées (être désigné vainqueur et empocher la prime). 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Vidéo. Le Raja assure au Caire

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Vidéo. Victoire tranquille du Wydad en Mauritanie

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

EST-WAC: la CAF rejette l'appel du Wydad


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Kiosque

Le football tient son AG annuelle

Beaumelle bientôt fixé sur son sort

Halilhodzic en colère contre Belhanda

Ribéry déjà à l’aise en Italie

17 Marocains aux 17es Mondiaux d'athlétisme

La FIFA attend la CAF pour le Mundialito

Deux matchs décisifs pour Raja et WAC en LDC

Michael Schumacher serait conscient

Fatma Samoura ausculte la CAF

L'équipe national de taekwondo au Japon