Formulaire de recherche

LDC CAF: une recommandation risque d’écarter le WAC et le DHJ de la compétition

wac dhj

© Copyright : DR

Posté le 01/08/2017 à 14h32 par Nassim Elkerf (Mise à jour le 01/08/2017 à 14h33)

Le Symposium de la CAF qui s’est tenu en juillet dernier à Rabat a connu plusieurs recommandations, que le bureau exécutif de la confédération discutera lors de ses prochaines réunions. L’une d’entre elle concerne La ligue des Champions et sa nouvelle formule qui nécessiterait une “année blanche”.

Les deux clubs casablancais, en plus du DHJ risquent de ne pas participer aux compétitions africaines 2017-2018. Une recommandation qui a été bien accueillie par la CAF concerne les deux compétitions africaines majeures. La coupe de la CAF, ainsi que la Ligue des Champions pourront se jouer au cours de la saison régulière, et non durant la pré-saison comme ce qui est le cas aujourd’hui.

Or, si la recommandation est adoptée, les deux compétitions ne se joueront pas durant la saison prochaine, mais plutôt après sa fin, au mois d’août. Seuls les champions de la saison 2017-2018 y participeront, ce qui met les clubs marocains en stress par rapport à cette année qui risque de se transformer en année blanche. Est-ce qu’ils seront privés de compétitions continentales cette saison? Seules les prochaines réunions du comité exécutif donneront des réponses.

Ce qui est certain, c’est que la recommandation a été applaudie durant le symposium. Une Ligue des Champions qui débute au mois d’août (tour préliminaire) et qui prend fin au mois de mai, tout comme sa jumelle européenne, fait rêver les clubs, les entraîneurs et les dirigeants. Car l’idée de disputer les compétitions en plein été africain a toujours été pointée du doigt. Autre point important de cette recommandation: la demande d’ajout de clubs dans les compétitions.

La 3e place deviendrait donc qualificative à la LDC, et les 4e et 5e du championnat joueront la coupe de la CAF, ce qui promet des bras de fers très intéressants jusqu’au bout des saisons.

Posté le 01/08/2017 à 14h32 Par Nassim Elkerf