Filinfo

Foot

Le Bilan des Marocains sur le continent

© Copyright : Adil Gadrouz
Le Wydad, le Raja, le DHJ et la RS Berkane étaient tous engagés en compétitions africaines. Retour difficile pour les représentants du football marocain.
A
A

Le champion d'Afrique a eu chaud
Le Wydad est désormais attendu de pied ferme par ses adversaires. Cette fois, face au Horoya Conakry, la victoire était quasi impérative pour les hommes de Faouzi Benzarti pour garder la tête du groupe. Sauf que Togo-Port a fait une fleur aux Rouges en battant Mamelodi Sundowns. Un nul suffisait donc au Wydad pour rester premier, et c'est ce que les Casablancais ont obtenu après un match engagé, sur une pelouse impratiquable. 1-1 score final, mais il a fallu que les défenseurs soient tous au rendez-vous pour parer les offensives guinéennes.

Classement du groupe C:
1- Wydad 5 pts
2- Horoya Conakry 5 pts
3- Togo-Port 3 pts
4 - Sundowns 2 pts

Le DHJ toujours trop court
Alors que le Difâa joue la première phase de poule de LDC de son histoire, les hommes de Talib ont manqué de concentration en fin de match. Lors de la deuxième journée, les Doukkalis menaient sur la pelouse du MC Alger avant d'encaisser le but égalisateur en fin de match... mardi, rebelote mais avec une défaite au bout. Face à l'ES Sétif de Rachid Taoussi, le DHJ a livré un match correcte, malgré des lacunes dans la finition pour s'incliner 2-1 à la 89e minute. Talib et les siens ont brûlé tous leurs jokers et se retrouvent derniers. S'ils veulent se qualifier il faut désormais gagner les 3 prochains matchs. 

Classement du groupe B:
1- TP Mazembe 9 pts
2- MC Alger 4 pts
3- ES Sétif 3 pts
4- DHJ 1 pt

Le Raja vainqueur à Abidjan
Les Verts ont livré une prestation honorable à l'image de leur adversaire qui s'est libéré en seconde période pour être plus dangereux. Mais le gardien de l'ASEC Mimosas, auteur de 7 arrêts durant la rencontre, a commis une faute incompréhensible qui a permis aux Verts de filer avec les 3 points du match. Après un arrêt sur sa ligne, il met un coup de poing au visage du jeune Rahimi. L'arbitre le voit, et l'expulse en accordant au Raja un penalty, transformé par Mahmoud Benhalib. L'ASEC Mimosas a lutté jusqu'au bout. Sur une action, Fossinho la star des Guépards touchant mêlme le poteau et la transversale sur la même action alors que les cages étaient vides. 

Classement du groupe A:
1- Raja 5 pts
2- Vita Club 4 pts
3- Aduana Stars 4 pts
4- ASEC Mimosas 3 pts

Berkane n'a pas trouvé la faille
Face à un adversaire aussi bien organisé qu'Al Masry de Port-Saïd, les hommes de Mounir Jaawany n'ont pas pu trouver la brèche pour marquer, gagner et prendre le large au classement. En tête, à 2 longueurs de leur adversaire du jour, ils n'ont pas pris de risques. Le nul leur permettait de rester en tête. À l'image de la RSB, Al Masry a refusé le jeu, se contentant de quelques contres sans danger... un match nul, au vrai sens du terme.

Classement groupe B:
1- RS Berkane 7 pts
2- Al Masry 5 pts
3- Al Hilal 2 pts
4- HCB Songo 1 pt

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Vidéo. Violences en Égypte, quelques mois avant la CAN

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Tanger peut créer une surprise à Alexandrie

Foot Compétitons CAF
Foot Compétitons CAF

Vidéos. Quel bilan africain pour les clubs marocains?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech