Filinfo

Foot

Vidéo. Taoussi en larmes après l’élimination

Éliminé mardi soir en demi-finale de la Ligue des Champions CAF, Rachid Taoussi n’a pas pu retenir ses larmes après la rencontre ayant opposé son club, l’Entente de Sétif, à Al Ahly d’Égypte.

Rachid Taoussi s’est effondré après l’élimination de l’ES Sétif en demi-finale de la Ligue des Champions face à Al Ahly. Lors de sa déclaration d’après match, le technicien marocain s’est montré ému, versant quelques larmes devant les journalistes.

La défaite des Sétifiens laisse un goût amer pour Taoussi, qui s’est dit satisfait du rendement de ses joueurs malgré l'échec. “On a fait un bon match malgré l’élimination. On a dominé la rencontre, mais le but de Walid Soliman a faussé nos calculs. Félicitations à mes joueurs qui se sont donnés à fond et ont pu marquer deux buts”, a affirmé l’ancien sélectionneur des Lions de l’Atlas.

Battus (0-2) à l’aller, les Algériens n’ont pas pu rattraper leur retard, malgré leur victoire mardi soir contre Al Ahly (2-1). Les Égyptiens donnent rendez-vous à l’Espérance Sportive de Tunis pour un remake de  finale de 2012, remportée par le club cairote. 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Horoya et son entraîneur craignent le Wydad

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Le Wydad s’en sort (très) bien

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Quels sont les adversaires potentiels du Wydad?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

La FRMF veut éliminer les U23 congolais

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous

Pas de Mondial ibéro-marocain, dit l’UEFA

Le PSG rend la vie difficile à Rabiot

Baptême de feu olympique pour les U23

Où vont les milliards du football marocain?