Filinfo

Foot

Le Real Madrid est-il vraiment favorisé par l’arbitrage?

© Copyright : DR
Kiosque360. Le Real Madrid s’est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions, après un penalty obtenu dans les arrêts de jeu contre la Juve. Ce soir, les Merengues se sont hissés en finale, alors qu’un penalty pouvait être sifflé pour le Bayern.
A
A

La demi-finale qui opposait ce soir le Bayern au Real a-t-elle été un copié collé de celle de l’année dernière? Rappel: la saison dernière, les Allemands qui avaient perdu 2-1 à domicile à l’aller, avaient forcé les prolongations à Madrid (2-1). Finalement le Real inscrit trois buts, bénéficiant d’une expulsion sévère pour Arturo Vidal et deux buts pour Cristiano Ronaldo, dont l’un est hors-jeu, analyse Sofoot ce mardi 1er mai.

Le portail relève plusieurs «erreurs» d’arbitrage qui ont bénéficié au Real au Santiago Bernabéu. En 2013-2014, Xabi Alonso échappe à un penalty pour une faute dans la surface contre Dortmund. En 2014-2015, Sami Khedira fait main dans sa surface sans être sanctionné contre Schalke 04, Ardan Turan est expulsé après un deuxième jaune pour protestation lors de Real-Atlético, et James Rodríguez obtient un penalty en simulant contre la Juve. En 2016-2017, le Bayern se fait clairement entourlouper. Et puis, dernière polémique en date cette saison, contre la Juventus en quarts de finale retour.

Joël Quiniou, ancien arbitre international, modère cependant le propos: «Les arbitres qui officient à ce niveau-là sont les meilleurs du monde... À ce niveau de médiatisation, ce sont les premiers à être sanctionnés. Ils ont intérêt à ne pas faire de vagues et à prendre les bonnes décisions.»

Il préfère parler de chanson qui tourne en faveur de telle ou telle équipe. «C’est une sorte de rituel. On le voit aussi dans le cadre des championnats. Pour les grosses cylindrées, on parle beaucoup plus des décisions qui leur sont favorables». La Juventus a également bénéficié des «cadeaux» de l’arbitrage le week-end dernier face à l’Inter, ce qui lui permet de filer tout droit vers un nouveau scudetto. La roue tourne.
Dernier rappel: l’arbitre qui aurait «favorisé» le Real en sifflant un penalty logique, mais «assassin» car aux dernières secondes du match, a été non seulement soutenu par tous ses pairs, mais la Fédération anglaise de football l’a désigné pour officier la finale de la FA Cup du 16 mai courant.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Un supporter lyonnais exclu à vie

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Vidéo. Lyon réalise un exploit à Manchester

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Vidéo. Le Real n'a pas besoin de Ronaldo


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

L’effet Ziyat se fait déjà ressentir au Raja

Les tickets WAC-Sétif acquis au forceps

Neuf joueurs du MAT portés disparus

Pérez veut une finale contre le Barça

Le Mondial moins coûteux que la Botola

Le boxeur Aït Moussa tué par le laxisme

El Harti interdit d'accueillir des matchs

Mo Salah loue l'unité au sein des Reds

Sektioui veut quitter le navire wydadi

"Donor Idor!",le #hashtag casablancais