Filinfo

Les ultras

Derby. Une bénédiction pour Maroc 2026

© Copyright : Green Boys 2005
Avant le derby de ce samedi, les autorités ont fait le point avec les ultras pour éviter les débordements. Les dirigeants marocains veulent profiter de la passion qui entoure ce match à part, pour promouvoir Maroc 2026.
A
A
Samedi, Casablanca s'arrêtera de respirer. C’est le derby Raja-Wydad, le match de l’année, le choc que toute une ville attend avec un plaisir non dissimulé. Et le 126e épisode de cette grande saga revêt une importance particulière pour les organisateurs.

À 48h du coup d’envoi, la tension est à son comble et tous les détails comptent. Car les yeux du monde seront braqués vers le Maroc et sa capacité à organiser les matchs à grandes affluences.

Si l aller n’a pas connu une affluence record avec ses 25.000 billets vendus, le retour promet d’être haut en couleurs.

Sécurité maximale

Avant de penser au show, les organisateurs doivent d’abord assurer la sécurité dans les tribunes.

En  milieu de semaine, les autorités se sont entretenues avec les Ultras, qui retrouveront les gradins de «façon normale et légitime», après la décision du ministère de l’intérieur. Les premières indiscrétions qui ont fuité nous apprennent que la sécurité sera le maître mot lors de ce derby. Plus de 2500 policiers seront mobilisés pour éviter tout débordement au cours de ce match à haute tension.

D’après nos sources, le dialogue a été ouvert avec les supporters. En lisant entre les lignes, il ressort que les organisateurs misent sur l’ambiance pour faire valoir le plus beau produit du football national.

Le must du football marocain

En effet, la passion qu’engendre le choc des Casablancais peut servir de véritable fer de lance du dossier Maroc 2026. Si en face, United 2026 présente tous ses avantages en terme d’infrastructures, le royaume doit mettre en avant le fait que c’est tout d’abord un pays de football. Les gens parlent et respirent ballon rond. 2 à 3 semaines avant le match, les terrasses des cafés, les écoles et universités n’ont d’yeux que pour le derby.

L’idée est donc de faire de ce match au sommet une vitrine du football marocain, et faire de la passion des supporters une clé de la candidature marocaine pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026. Un "détail" souvent oublié lors des discours des chargés du dossier, ou même dans les vidéos promotionnelles qui ont été tournées. La passion que tout le monde ressentira samedi est une denrée rare dans le monde du football actuel, alors autant en profiter pour doubler le pays où le foot se joue essentiellement avec les mains. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Les ultras Botola
Les ultras Botola

Vidéo. Les Tangérois mettent le feu à la ville en attendant le trophée

Les ultras Raja
Les ultras Raja

Vidéo. Les Rajaouis ont mis le feu au stade Père Jégo

Les ultras Derby
Les ultras Derby

Vidéo. Derby. Magana-Frimija: quel est le meilleur public?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Une 5e journée de Botola étalée sur 3 jours

Le Maroc combatif aux JO de Buenos Aires

Boussoufa exige 30 MDH pour être Wydadi

Antonio Conté à la rescousse du Real?

Le match Raja-Enyimba aura-t-il lieu?

Les Lions piétinent, la FRMF s'inquiète

Ça se gâte entre Fathi Jamal et les Verts

Neymar compte revenir au Barça

Raouraoua fait un cadeau à l'ESS contre le WAC

La CAN 2019 tend la main aux Lions de l'Atlas