Filinfo

Les ultras

Fermeture du complexe Mohammed V: les Winners se révoltent contre Said Naciri

© Copyright : DR
Les Winners ont manifesté leur colère suite à la décision de la fermeture du complexe Mohammed V. Le groupe Ultras du WAC s'est attaqué au président Said Naciri qui, selon eux, ne défend pas les intérêts de l'équipe auprès de la FRMF.
A
A

Le groupe Ultras Winners a haussé le ton contre Said Naciri. Le président du Wydad est accusé de ne pas défendre les intérêts de l'équipe auprès de la Fédération royale marocaine de football.

Un communiqué a été publié dans ce sens après la fermeture du complexe Mohammed V, alors que les Rouge et Blanc s'apprêtent à disputer un match crucial contre Mamelodi Sundowns, comptant pour les quarts de finale retour de la Ligue des Champions.

Les Winners n'ont pas compris la décision de la FRMF, sachant que le WAC est l'unique représentant du Maroc dans cette compétition africaine.

Le groupe des supporters a invité tous les fans à se rendre en masse à Rabat pour supporter les coéquipiers d'Ibrahim Nakkach durant les 90 minutes de jeu.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Les ultras AS FAR
Les ultras AS FAR

Image du jour : sit-in des ultras de l’AS FAR

Les ultras Fait divers
Les ultras Fait divers

Le Capo des Winners arrêté pour trafic de drogue

Les ultras FRMF
Les ultras FRMF

Les fumigènes coûtent cher aux clubs


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Raja et WAC sans... complexe

Le WAC compte rester leader

La CAN 2019 a bien été budgétisée par T. Alami

Des footballeurs jonglent avec l'âge en Inde

Les alibis de Talbi Alami sur la CAN 2019

Pas de derby au complexe Mohammed V?

Le Qatar sous pression de la FIFA à Marrakech

L'Inter casse sa tirelire pour Icardi

KACM: condamné au TAS, menace par la FIFA

L'Afrique du Sud "marchande" avec la CAF