Filinfo

Les ultras

KACM-Raja: 68 supporters rajaouis arrêtés

© Copyright : DR
68 supporters du Raja ont été arrêtés ce dimanche après les actes de vandalisme qui ont marqué le match KACM-RCA. Plusieurs milliers de sièges ont été arrachés au Grand stade de Marrakech.
A
A
On en sait un peu plus sur les évènements survenus ce dimanche à Marrakech. 68 supporters rajaouis ont été arrêtés après les incidents qui se sont produits lors de KACM-Raja (0-3).

Le match a été marqué par des affrontements dans les rangs des supporters rajaouis. Ces derniers ont arraché 2021 sièges du Grand stade de Marrakech.

Ce match comptant pour la 18e journée de la Botola a connu plus de 6 minutes d’arrêt à cause de ces actes de hooliganisme.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Les ultras Hooliganisme
Les ultras Hooliganisme

Vidéo. KACM-RCA: le public casse 2021 sièges du Grand stade de Marrakech

Les ultras RCA
Les ultras RCA

Audio. Hooliganisme. Rachid Naïfi: "Les dégâts causés au stade de Marrakech sont estimés à 300 000 DH"

Les ultras Boycott
Les ultras Boycott

Botola D1: les Ultras annoncent leur retour aux stades pour les deux prochaines journées


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double