Filinfo

Les ultras

Les tifos de retour dans les stades marocains

© Copyright : DR
Bonne nouvelle pour les ultras des clubs marocains, le ministère de l’intérieur a autorisé le retour des tifos. Mais sous conditions.
A
A

Les tifos sont de retour dans les stades marocains. Ainsi en a décidé le ministère de l’intérieur. 

L’interdiction prononcée en 2015 faisait suite aux multiples actes de violences survenus dans les stades ces dernières années, et qui ont d’ailleurs fait plusieurs morts.

Aujourd’hui, les ultras ont de nouveau le droit de déployer des tifos, mais sous conditions. La maquette devra d’abord être validée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) avant sa réalisation. En cas de non-respect du règlement, les supporters seront sanctionnés et privés de tifos.

Le but de ce nouveau règlement de sécurité est d’éviter tout message équivoque ou de provocations envers les supporters adverses, source bien souvent de violences après les matchs.

Cette nouvelle main tendue de l’Intérieur vise à calmer les esprits. Les ultras vont devoir faire preuve de plus de maturité pour éviter de nouvelles sanctions dans l’avenir.

Pour rappel, les ultras ont repris leur place dans les gradins en début de cette saison, après une interdiction de deux ans. En 2016, les autorités avaient pris la décision de dissoudre le mouvement ultras après les heurts survenus entre rivaux du Raja (Eagles et Green Boys). Ces tristes événement s’étaient soldés par la mort de deux adolescents.

 

 

 

 

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

L’arbitre a fauté lors de FUS-WAC

Chocs et matchs des extrêmes en 19e journée

Le Raja déjà dos au mur

Breakdance aux JO? Oui, mais…

Hachim Massour se soigne à Milan

Le WAC, un rouleau compresseur

MCO-RSB, le match de tous les désordres

Ronaldo n’a pas porté la Vieille dame

L'échange d'arbitres officialisé avec l’Afrique

La FRMA rate un championnat du monde