Filinfo

Les ultras

Perpétuité pour quatre ultras de Zamalek

© Copyright : DR
Accusés d’avoir tenté de renverser le régime, quatre membres des Ultras du Zamalek ont été condamnés à perpétuité. D’autres ont été acquittés.
A
A

Mardi, un tribunal militaire égyptien a condamné à réclusion à perpétuité (25 ans selon la loi en vigueur) quatre membres d'un groupe de supporters du club cairote de Zamalek, accusés d'avoir tenté de «renverser le régime» et d'avoir mis le feu à des stades. Parmi les personnes sanctionnées se trouve Sayed Ali Fahim, leader des "Ultras White Knights", plus connu sous le pseudo de «Moshagheb» (Méchant).

D’autres prévenus, pourtant accusés des mêmes faits, ont été acquittés. Sans doute en vertu d'une moindre responsabilité.

L'affaire remonte à 2015 lorsque plusieurs membres des "Ultras White Knights" sont arrêtés pour avoir mis le feu à plusieurs stades du Caire. En Égypte, la justice militaire est compétente dès lors qu'un bien appartenant ou sous la protection de l'armée est visée.

La même année, des affrontements avaient eu lieu entre des Ultras et les forces de l'ordre devant un stade de la capitale. Des incidents qui avaient fait 20 morts dans les rangs des fans de Zamalek.

 

 

 

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Les ultras AS FAR
Les ultras AS FAR

Image du jour : sit-in des ultras de l’AS FAR

Les ultras Botola
Les ultras Botola

Vidéo. Les Tangérois mettent le feu à la ville en attendant le trophée

Les ultras Ahly SC
Les ultras Ahly SC

Ultras Ahlawy met fin à ses jours pour libérer 300 membres détenus


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

KACM: condamné au TAS, menace par la FIFA

L'Afrique du Sud "marchande" avec la CAF

17 matchs et 2 buts encaissés par le HUSA

Benzema-Giroud, je t'aime, moi non plus

Le retrait du Maroc jamais confirmé

L’IRT doit éviter le piège algérien

Un derby à Al Hoceima, un autre à Rabat

Le Raja ira à Doha aux frais de la CAF

Le Maroc surprend l'Afrique

A quoi joue le Maroc en se désistant de la CAN?