Filinfo

Les ultras

Un supporter mort avant Inter-Naples

© Copyright : DR
Avant le choc Inter-Naples, disputé hier soir, un supporter milanais est mort après des affrontements avec les tifosi adverses.
A
A

De graves incidents ont eu lieu en dehors du stade San Siro hier soir, provoquant la mort d'un supporter de l'Inter de 35 ans qui a été renversé par un véhicule en marge d'une attaque menée par une centaine d'ultras contre des minibus transportant des tifosi napolitains.

Selon le préfet de police de Milan, Marcello Cardona, ancien arbitre de Serie A, des dizaines d'ultras de l'Inter, mais aussi de Varese et de Nice, ont participé à cette attaque "ignoble" dans laquelle quatre supporters de Naples ont été blessés.

Trois ultras de l'Inter ont été arrêtés et le préfet a annoncé qu'il demanderait l'interdiction des déplacements de supporters de l'Inter jusqu'à la fin de la saison, ainsi que la fermeture pour six matches du virage où se réunissent les principaux groupes de tifosi du club nerazzuro.

Le ministre de l'Intérieur et homme fort du gouvernement italien, Matteo Salvini, a annoncé qu'il convoquerait en janvier dirigeants et supporters de Serie A et B. "Ce n'est pas possible de mourir pour un match de foot", a-t-il insisté.

Par Le360sport
A
A

Tags /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les locaux divisent la FAF et la FRMF

Les 26 de Vahid connus ce lundi

La Botola et ses calendes grecques

CR7 pourrait arrêter cette saison

Le Raja protège sa marque

Ihattaren sera-t-il Lion ou Oranje?

Le sport africain en fête au Maroc

Quelle destination pour Neymar?

Le Wydad ne baisse pas les bras

Le public, enjeu des Jeux africains