Formulaire de recherche

Boudrika devient coordinateur du RNI à Mers Sultan

Boudrika

© Copyright : DR

Posté le 17/02/2017 à 21h00 par Ismail El Fassi (Mise à jour le 18/02/2017 à 10h26)

Kiosque360. L’ancien président du Raja, Mohamed Boudrika, vient d’être nommé par la direction du RNI coordinateur du parti à la circonscription casablancaise d’El Fida-Mers Sultan. Mais contrairement à ce qu’avançaient des rumeurs, il ne retrouvera pas son poste de vice-président de la FRMF.

L’ancien président du Raja de Casablanca, Mohamed Boudrika, affiche de plus en plus ses ambitions d’homme politique. Il vient d’être nommé coordinateur du RNI à la circonscription d’El Fida-Mers Sultan à Casablanca, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition du week-end (18 et 19 février).

Mohamed Boudrika deviendra ainsi dirigeant local d’un parti dans lequel son ennemi d’hier, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, s’apprête à en être le coordinateur dans la région de l’Oriental, ajoute le journal arabophone.

La nomination de Boudrika comme coordinateur du RNI dans une circonscription casablancaise intervient au moment où des rumeurs circulaient sur son probable retour à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pour occuper à nouveau le poste de vice-président. Une rumeur à laquelle le patron du football marocain, Fouzi Lekjaa, a rapidement coupé court. «Ce n’est pas parce que Lekjaa s’est réconcilié avec Boudrika que ce dernier redeviendra vice-président de la FRMF», a répondu une source bien informée à nos confrères.

Le journal ajoute que les rumeurs d’un probable retour de Boudrika à la FRMF ont suscité beaucoup de crainte chez des membres de la FRMF, qui ne souhaitent plus y recroiser Boudrika. En effet, les rapports entre Boudrika et Lekjaa n’ont pas toujours été conviviaux.

On se souvient de la démission fracassante de Boudrika lorsqu’il était vice-président de la FRMF. Il accusait alors Fouzi Lekjaa de favoriser le Wydad au détriment d’autres clubs de la Botola.

Posté le 17/02/2017 à 21h00 Par Ismail El Fassi