Filinfo

Foot

Carlos Alós Ferrer n'est plus le coach de l'AS FAR

© Copyright : DR
Carlos Alós Ferrer n'est plus l'entraîneur de l'AS FAR. Les deux parties ont résilié le contrat à l'amiable. Détails.
A
A

Alors qu'il avait récemment prolongé son bail jusqu'en 2021, Carlos Alós Ferrer a décidé de quitter l'AS FAR. Les deux parties ont trouvé un accord à l'amiable pour rompre le contrat. 

Arrivé en janvier dernier, le technicien espagnol de 43 ans est donc resté six mois seulement sur le banc des Militaires, sauvés de la relégation lors des dernières journées de Botola. Cette saison, le club termine à la 13è place avec 33 points (7 victoires, 12 nuls et 11 défaites). 

Carlos Alós Ferrer devrait rejoindre le Golfe dans les prochains jours. Selon nos sources, un accord aurait été déjà trouvé avec le club Qatar Sports. Le capitaine de l'AS FAR, Mehdi Berrahma, devrait d'ailleurs l'accompagner. 

Les dirigeants rbati s'activent donc pour trouver le successeur de Ferrer, dont le nom sera bientôt dévoilé. 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Botola
Foot Botola

Vidéo. Dans une ambiance de feu, le Wydad a fêté son sacre à Donor

Foot Programmation
Foot Programmation

La Botola démarrera le 17 août prochain!

Foot supporters rbatis
Foot supporters rbatis

Rabat va-t-elle se séparer de l'AS FAR?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019

Visas gratis pôur les Jeux africains

Rabiot et De Ligt bientôt turinois

Renard joue l'effet de surprise

Maroc-Namibie, un match à ne pas rater

Hakim Ziyech joue sa première CAN

Les favoris et les outsiders de la CAN 2019

Jackpot pour le WAC et le Raja

L'afrique sourit à Hervé Renard