Filinfo

Foot

CHAN 2018: 5 Lions de l'Atlas dans l’Equipe-type de la CAF

© Copyright : Adil Gadrouz
Cinq Marocains sont dans l'Equipe-type du CHAN 2018. Du capitaine, Banoun à El Kaabi la grande révélation, la CAF a sélectionné certains des meilleurs Lions qui ont triomphé dimanche dernier.
A
A
Grand vainqueur du CHAN 2018, le Maroc place 5 de ses joueurs dans l’Equipe-type de la compétition. Le capitaine et défenseur Badr Banoun, les milieux de terrain Salaheddine Saidi et Walid El Karti ainsi que les attaquants Ayoub El Kaabi et Zakaria Hadraf figurent sur cette liste.

Bon meneur d’hommes, Banoun s’est montré intransigeant en défense qui n’a encaissé que 2 buts en 6 rencontres. Salaheddine Saidi a été élu l’homme du match en quarts de finale contre la Namibie (Victoire 2-0) et a été souvent irréprochable.

Walid El Karti a inscrit deux buts et a impressionné de nombreux clubs, The Sun n’a pas hésité à le comparer à Yaya Touré et Mohammed Salah. Star incontestée du tournoi, Ayoub El Kaabi a marqué 9 buts et a été unanimement applaudi.

Zakaria Hadraf a été titularisé sur le tard mais il a démontré l’étendue de son talent. Il a inscrit deux buts sublimes en finale (Victoire 4-0 contre le Nigeria) et a gravé sa célébration dans les mémoires.

Parmi les remplaçants de cette Equipe-type on retrouve le gardien Anas Zniti et l’attaquant Ismail El Haddad qui n’ont pas démérité.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Maroc-Algérie: que des points communs!

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Vidéos. Maroc vs Tunisie en 5 bagarres inoubliables

Foot Jeux olympiques
Foot Jeux olympiques

Le Maroc entame sa course vers les JO de Tokyo


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le DHJ repasse l'examen de la S.A

Le basket marocain à la dérive

Statu quo inquiétant au Wydad

Le Mondial 2030 divise en Espagne

Des à-côtés de Maroc-Cameroun

Le Maroc va à la CAN 2019

Les ambitions de Bounou deviennent réalité

Le foot anglais abat les barrières sexuelles

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?