Formulaire de recherche

Coupe du trône 2016: MAS-OCS, une finale pour l'Histoire

coupe du trône

© Copyright : DR

Posté le 18/11/2016 à 14h00 par Nassim Elkerf (Mise à jour le 18/11/2016 à 14h01)

Le Moghreb de Fès et l’Olympique de Safi disputent cet après-midi la finale de Coupe du trône à Laâyoune. En ce 18 novembre commémorant l'Indépendance du royaume, les deux équipes ont l'occasion de marquer l'histoire de cette prestigieuse compétition.

Même le parieur le plus fou n'aurait pas misé le moindre centime sur une finale de coupe du trône opposant le MAS, relégué en deuxième division la saison dernière, et l'OCS, 9e au classement. Pourtant, le parcours des deux finalistes prouve qu'ils n'ont pas usurpé leur place en finale, avec une mention spéciale pour le Moghreb de Fès qui a déjoué tous les pronostics.

Sur le chemin de la finale de Laâyoune, les hommes du jeune et non moins ambitieux entraîneur Tarik Sektioui ont successivement déjoué les plans du WAC, de l'AS FAR et de l'IRT en les faisant chuter l'un après l'autre lors de leurs confrontations en aller-retour. Rien n'a été laissé au hasard, et le club de la capitale spirituelle compte bien offrir une 4e coupe du trône à ses supporters, en guise de de consolation après une saison catastrophique, marquée par une douloureuse relégation. 


Lire aussi:
Vidéo. Tarik Sektioui: «La victoire en Coupe du trône nous permettra de panser nos plaies» 



De l'autre côté, le club de l'OC Safi a rendez-vous avec l'Histoire avec un grand H. Le club dispute cet après-midi sa première finale de coupe, et les hommes de Hicham Dmii ne comptent pas se laisser déborder par les émotions. Bien qu'ils n'aient pas eu un parcours aussi surprenant que difficile à l'instar de leur adversaire du jour, les Safiots ont le mérite d'avoir écarté de la course le FUS, champion du Maroc, et leur meilleur ennemi, le Difâa d'El Jadida. 

Toute une ville attendait ce 18 novembre avec impatience pour voir l'OCS titré pour la première fois de son histoire. Nombreuses générations de supporters n'ont pas eu la chance de voir Safi gagner ce trophée. L'heure de gloire va peut-être sonné.  Staffs et joueurs sont conscients du poids de cette responsabilité. Ça promet.


Lire aussi:
Vidéo. Coupe du trône. Hicham Dmii: «Nous avons rendez-vous avec l’Histoire»


 

Posté le 18/11/2016 à 14h00 Par Nassim Elkerf