Filinfo

Foot

Diapo. Le prince Moulay El Hassan préside la cérémonie d'ouverture du CHAN 2018

© Copyright :DR
© Copyright :DR
© Copyright :DR
© Copyright :DR
Belle surprise au complexe Mohammed V de Casablanca. C’est le prince héritier, Moulay El Hassan, qui a présidé la cérémonie d’ouverture du championnat d’Afrique des joueurs locaux. Très applaudi par le public, le prince est allé saluer les joueurs marocains et mauritaniens.

Le prince héritier Moulay El Hassan a présidé, ce samedi 13 janvier au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca, la cérémonie d’ouverture de la cinquième édition du Championnat d'Afrique des Nations des joueurs locaux (CHAN-2018).

Moulay El Hassan assiste en ce moment au match d’ouverture de cette manifestation sportive qui oppose l’équipe nationale marocaine à celle de la Mauritanie.

Par Adil Gadrouz
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot roi Mohammed VI
Foot roi Mohammed VI

Les vainqueurs du CHAN félicités par le roi Mohammed VI

Foot CHAN 2018
Foot CHAN 2018

Le CHAN a coûté 80 millions de dirhams

Foot ahmad ahmad
Foot ahmad ahmad

Quels intérêts vise Ahmad Ahmad au Maroc?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double