Filinfo

Foot

Hervé Renard: "C'est soit moi, soit Ziyech"

© Copyright : DR
Hervé Renard n'a pas du tout apprécié les acclamations des supporters qui scandaient le nom de "Hakim Ziyech" tout au long de la rencontre face aux Pays-Bas, mercredi soir. Il a même menacé de quitter la sélection si cela ne s'arrête pas.
A
A

"Je ne vais pas passer mon temps dans un stade à entendre des "Ziyech" dans chaque rencontre", telle a été la réaction d'Hervé Renard après le match amical face aux Pays-bas, mercredi soir.

Dans sa confrénce d'avant match le technicien français s'est longuement étalé su ce sujet. "J'ai convoqué Hakim Ziyech parce que sportivement je pense qu'il mérite d'être avec le groupe. Mais je ne comprend pas aussi pourquoi il ne s'est pas présenté".

Renard menace aujourd'hui de quitter les Lions de l'Atlas si le public le souhaite. Il s'est dit prêt de démissionner pour que les fans de Ziyech puissent revoir leur joueur porter le maillot de l'équipe nationale.

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mondial 2030
Foot Mondial 2030

Mondial 2030. Voici l'offre du Roi Mohammed VI à Abdelaziz Bouteflika

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Les Lions suscitent la compassion des stars du ballon rond

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Lions de l’Atlas: autopsie d’un échec annoncé 


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute