Filinfo

Foot

Hervé Renard raconte sa Coupe du Monde à L'Équipe

© Copyright : DR
Dans un entretien accordé au quotidien L'Équipe, le sélectionneur national revient sur sa première aventure en Coupe du Monde. L'échec du Maroc, l'arbitrage et son avenir, Renard se confie.
A
A

Alors qu'il est resté muet depuis que les Lions ont quitté la Russie, Hervé Renard s'exprime aujourd'hui dans le quotidien sportif français l'Équipe. Extraits...

À propos du parcours du Maroc en Russie, le Français déclare: "on est fiers de notre parcours, et même plus que ça, mais déçus de ne pas avoir pu jouer la qualification".

Sur les décisions arbitrales contestables et notamment la construction du but espagnol, le technicien n'en revient toujours pas: "C'est une incroyable erreur d'arbitrage à ce niveau. Ce qui nous est arrivé dans la compétition est d'ailleurs assez invraisemblable, pourtant on l'a vécu".

Le Maroc a-t-il perdu la qualification contre l'Iran? "Non" répond Renard. "Ce sont les trois macthes de groupe qui comptent. Sans les faits d'arbitrage nous aurions pu battre le Portugal et l'Espagne. Ça me gêne d'en parler sans cesse on a l'impression qu'on pleure. Mais quand c'est trop flagrant c'est difficile de l'occulter".

Alors que ses joueurs se sont dispersés sur la planète après le dernier match de poule, le sélectionneur révèle qu'il est resté en Russie, à Moscou, afin de "suivre la suite comme un supporter de la France et du Sénégal comme un passionné que je suis. J'ai bientôt 50 ans et c'est la première fois que j'assiste à la Coupe du Monde, je veux en profiter".

Enfin, interrogé sur son avenir, le patron des Lions de l'Atlas rapelle ceci: "Je suis sous contrat. Je vais suivre la Coupe du Monde, apprendre encore un peu plus, puis il sera temps de se pencher sur la suite". De quoi laisser libre cours à tous les scénarios...

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Munir ou Bounou, que va faire Renard?

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Boufal, le phénix est de retour

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Quels enseignements dans la liste de Renard?


4 commentaires /

  • Abderrahman
    Le 27 Jun. 2018 à 20h24
    Le Maroc a gagné une superbe équipe jeune, agressive en parfaite symbiose avec le charmant et compétent Hervé RENARD. C'est une sélection pour les prochaines grandes competitions : Coupe d'Afrique et coupe du Monde 2022.
    Je souhaite qu'ils continuent avec Cet entraîneur. Tout changement est un gros risque
  • Abderrahman
    Le 27 Jun. 2018 à 20h23
    Le Maroc a gagné une superbe équipe jeune, agressive en parfaite symbiose avec le charmant et compétent Hervé RENARD. C'est une sélection pour les prochaines grandes competitions : Coupe d'Afrique et coupe du Monde 2022.
    Je souhaite qu'ils continuent avec Cet entraîneur. Tout changement est un gros risque
  • Abderrahman EL GHARBI
    Le 27 Jun. 2018 à 20h22
    Le Maroc a gagné une superbe équipe jeune, agressive en parfaite symbiose avec le charmant et compétent Hervé RENARD. C'est une sélection pour les prochaines grandes competitions : Coupe d'Afrique et coupe du Monde 2022.
    Je souhaite qu'ils continuent avec Cet entraîneur. Tout changement est un gros risque
  • Wafae
    Le 27 Jun. 2018 à 14h56
    J'aurais aimé avoir l'occasion d'accueillir l'ensemble des Lions de l'Atlas sur le territoire marocain, après le parcours qu'ils ont fait. Même sans qualification, je me serais déplacée à l'aéroport pour les féliciter pour leur prestation incroyable et je suis sûre que beaucoup d'autres aussi. Bravo à eux en tous cas. Et à très vite!
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir

Le Hassania d'Agadir parle leadership

Vers un 6e Ballon d’or pour Ronaldo?

C'est parti pour les coupes de la CAF

Maroc-Cameroun, ça se prépare

Banzarti de retour au Wydad?

Au Barça, la politique gêne le foot

Alami débloque un budget pour les JO 2020

500 millions de dirhams, c'est le coût de la VAR