Filinfo

Foot

Hervé Renard veut-il redevenir sélectionneur de la Côte d’Ivoire?

© Copyright : DR
Kiosque360. Le voyage récemment effectué par le coach des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, en Côte d’Ivoire pour assister aux funérailles de Cheikh Tiote ne serait pas fortuit. Certains croient en une volonté de l’entraîneur français de reprendre les rênes des Éléphants.
A
A

Hervé Renard a-t-il les yeux rivés vers les Éléphants de Côtes d’Ivoire? C’est ce que beaucoup croient savoir, surtout après le voyage qu’a récemment effectué le sélectionneur national en Côte d’Ivoire, officiellement pour assister aux funérailles de l’international ivoirien Ckheikh Tioté, mort à l’âge de trente ans en pleine séance d'entrainement avec son club chinois. «Renard balise le terrain pour entraîner à nouveau la Côte d’Ivoire», a de son côté tranché le quotidien Al Akhbar dans ses pages sportives du lundi 19 juin.

 
Le sélectionneur national aurait profité de sa présence en Côte d’Ivoire «pour ouvrir des canaux de négociations avec des responsables ivoiriens ainsi que certains internationaux, avec lesquels il entretient des relations étroites», avance le journal arabophone qui estime que Renard «a l’intention d’utiliser ses relations pour baliser le terrain en vue de retourner à nouveau sur le banc des Eléphants».
 
Les funérailles de Tioté ont été  l’occasion pour le sélectionneur de renouer le contact avec les internationaux ivoiriens, qui auraient exprimé à Renard leur souhait de le voir prendre à nouveau les rênes de leur sélection et réediter l’exploit de 2015 lorsque Renard a remporté la Coupe d’Afrique des nations avec les Elephants, ajoute le quotidien arabophone. Les doutes concernant les vrais raisons du voyage de Renard sont alimentés, ajoute le journal, par les récentes querelles entre le sélectionneur et une partie des médias et public marocains.
Par Ismail El Fassi
A
A

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double