Filinfo

Foot

Immigration clandestine: Mukoko condamné à deux mois de prison

© Copyright : DR
Accusé d'être membre d'une filière d'immigration clandestine, le joueur congolais de l'Ittihad de Tanger, Mukoko Batezadio, a été condamné vendredi à deux mois de prison avec sursis. Détails.
A
A

Sous les verrous depuis le 30 octobre dernier à la prison d'Oukacha, l'attaquant congolais de l'Ittihad de Tanger, Mukoko Batezadio, a été jugé vendredi. La sentence a été prononcée hier par les juges du tribunal de première instance de Casablanca, qui ont condamné le joueur de 27 ans à deux mois de prison ferme avec sursis. 

Mukoko a été donc libéré hier soir, quelques heures après le procès qui a duré près de trois heures. Réagissant à ce verdict, le manager du joueur, Eric Nado, s’est dit satisfait. “Les dirigeants de l'IRT ont payé la caution dont je ne maitrise pas le montant car je suis dans la joie qu’il soit libre. Dès qu’il est dehors, il va prendre le train pour rentrer à Tanger. J'espère que tout se passera bien pour lui“, a-t-il déclaré à la radio congolaise Okapi. 

Rappelons que Mukoko Batezadio a été arrêté à l'aéroport Mohammed V de Casablanca pour avoir fait voyager clandestinement sa fille du Maroc vers Rome. Il a rejoint le club du Détroit en janvier dernier en provenance de l'AS Vita Club. Il avait signé un bail de deux ans et demi. 

Lire aussi: Un joueur de l'IRT arrêté pour lien présumé avec un réseau d'immigration clandestine

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous