Filinfo

Foot

Ismail El Haddad bientôt au Zamalek?

© Copyright : DR
Le Wydad et le Zamalek d’Egypte pourraient s’échanger des joueurs lors du prochain mercato. Ismail El Haddad pourrait rejoindre le club cairote, tandis que Hamid Ahaddad ferait le chemin dans le sens inverse.
A
A

Ismail El Haddad va-t-il quitter le Wydad ? Un agent de joueur aurait proposé à la direction des Rouges de prêter le milieu de 28 ans au Zamalek, pour s’attacher en contre partie les services de Hamid Ahaddad, l’ancien du Difaâ El Hassani d’El Jadida, très peu utilisé par le Suisse Christian Gross.

L’opération se ferait sous la forme d'un prêt de six mois cet hiver. Les deux joueurs devraient revenir dans leurs clubs respectifs l’été prochain.

Lire aussi: Ahaddad souhaite déjà revenir en Botola

Recruté l’été dernier, Ahaddad se sent négligé au Zamalek. Depuis son arrivée, l’attaquant de 23 ans n’a joué que 39 minutes en trois matchs. Un constat alarmant pour celui dont l’avenir s’annonçait radieux.

A noter que Ismail El Haddad a prolongé son bail avec le Wydad. Il est désormais lié avec le club jusqu’en 2020.
 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

100 millions rapprochent Hazard du Real Madrid

Foot Mercato
Foot Mercato

Un international marocain pour remplacer Hazard?

Foot Liverpool
Foot Liverpool

Mohamed Salah proche d’un départ de Liverpool!


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad

Le derby casablancais attire du beau monde

Deux Africains en lice pour le Ballon d’or

La politisation du derby inquiète

Les litiges, ce n’est plus l’affaire de la FRMF