Formulaire de recherche

La «Task Force» n’a pas fini le travail

Task Force à Tanger

© Copyright : DR

Posté le 20/04/2018 à 22h56 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 21/04/2018 à 03h45)

Kiosque360. La «Task Force» pourrait revenir au Maroc en visite non officielle et, cette fois-ci, elle compte se baser sur des rapports d’ONG pour évaluer le pays!

Le Maroc a accueilli cette semaine, du 16 avril au 19 avril, la «Task Force» dans le cadre d’une visite officielle qui a duré 4 jours. Les enquêteurs de la FIFA ont inspecté quelques villes qui devraient accueillir la Coupe du monde 2026, si jamais le Maroc est choisi le 13 juin prochain.

Ceci dit, le quotidien arabophone Assabah daté du week-end des 21-22 avril s’interroge si la «Task Force» ne prévoit pas une autre visite, mais cette fois ci officieuse. Selon des sources anonymement citées, les émissaires de la FIFA reviendront certainement. Ces derniers vont aussi aller chercher des réponses aux questions restées en suspens.

Le quotidien explique que la FIFA n’hésitera pas à se renseigner auprès d’institutions internationales et à consulter des rapports rédigés par des ONG pour se faire une «idée» plus globale sur le pays.

Nos confrères d’Assabah rapportent aussi que les enquêteurs vont s’appuyer sur les rapports de la Banque Mondiale, du FMI et de la Banque européenne pour évaluer les capacités financières du royaume. Gianni Infantino dit d’ailleurs vouloir éviter que l’organisation de la Coupe du monde soit source de problèmes financiers dans l’un des pays. La «Task Force» souhaite aussi s’assurer que le Maroc est capable de garantir une retransmission télé parfaite.

Ainsi, il est prévu que la «Task Force» livre les résultats de l’évaluation officielle entre le 6 et le 7 juin prochain. Soit quelques jours seulement avant le vote ultime du 13 juin, lors de l’Assemblée générale de la FIFA à Moscou. Cette commission a apparemment beaucoup de pouvoirs et sa décision est d’une importance capitale. La note finale qui sera livrée sera détaillée et basée sur le barème que la FIFA a antérieurement communiqué. Le quotidien conclut en prévenant que la «Task Force» peut facilement exclure l’un des dossiers de la compétition.

Posté le 20/04/2018 à 22h56 Par Fayçal Ismaili