Formulaire de recherche

L’assemblée générale de la FRMF menacée de report

Lekjaa

© Copyright : DR

Posté le 16/03/2018 à 23h00 par Ismail El Fassi

Kiosque360. Prévue initialement pour mai 2018, l’assemblée générale de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) risque d’être reportée. Le collège électoral censé constituer la prochaine assemblée générale est dans une situation irrégulière. Explications.

Fouzi Lekjaâ n’avait certainement pas besoin de ça, à trois mois seulement de la désignation du pays hôte de la Coupe du Monde 2026. L’assemblée générale de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), prévue initialement en mai 2018, risque fortement d’être reportée, rapporte le quotidien Assabah du week-end des 17 et 18 mars. Et les raisons sont nombreuses.

La plus importante d’entre elle est la situation d’illégalité dans laquelle se retrouvera le collège électoral censé élire les nouvelles instances lors de la prochaine assemblée générale de la Fédération, expliquent nos confrères arabophones.

Le collège électoral actuel est dans l’illégalité car il n’a pas encore été renouvelé. Que ce soit la Ligue nationale du football professionnel (LNFP), la Ligue amateur, les onze Ligues régionales, le groupement des entraîneurs, le groupement des arbitres, le groupement des joueurs ou encore celui des médecins, tous n’ont pas encore élu leurs représentants à la prochaine assemblée générale, alors que celle-ci doit se dérouler dans deux mois.

Une situation qui place Fouzi Lekjaa face à un dilemme, explique le journal Assabah. En effet, deux choix se présentent au patron du football national.

Soit il décide de convoquer l’assemblée générale à la date prévue, malgré l’illégalité de son collège électoral, et dans ce cas il risque de créer une vive polémique et peut-être même s’attirer des sanctions de la FIFA.

Soit il décide de reporter l’assemblée générale à une date ultérieure. Cette dernière option est sans doute la plus probable puisque l’on voit mal toutes les instances citées plus haut corriger leurs erreurs et élire leurs représentants à l’AG, et ce dans les deux mois qui nous séparent de la date fatidique.

Posté le 16/03/2018 à 23h00 Par Ismail El Fassi