Filinfo

Foot

Le Maroc va affronter la Palestine

© Copyright : DR
La sélection nationale des locaux s’apprête à disputer deux matchs amicaux en octobre prochain. La FRMF a opté pour la Jordanie et la Palestine pour donner le change aux joueurs de Sellami.
A
A

Le Maroc s’apprête à disputer les éliminatoires du championnat d'Afrique des Locaux (CHAN 2020) prévu en Éthiopie. Mais avant, deux matchs amicaux sont au programme le mois prochain.

La Jordanie et la Palestine ont accepté la proposition de la FRMF de disputer ces rencontres amicales. En cas de refus de l’une des deux sélections, les Émirats arabes unis pourrait être un autre choix pour les Lions de l’Atlas.

Aucune communication n'a été faite quant à la localisation des ces matches. 

Un stage de concentration des locaux a déjà eu lieu ce mois-ci. Les poulains de Jamal Sellami ont affronté le Difaâ El Hassani d’El Jadida et l’équipe d’Hervé Renard. Une occasion pour le technicien français de procéder à une large revue d'effectif.

 

 

 

 

 

 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Amine Harit, 5 mois pour tout casser!

Foot FIFA
Foot FIFA

Début des travaux du sommet exécutif de la FIFA

Foot Arabie Saoudite
Foot Arabie Saoudite

Pourquoi le championnat saoudien attire autant?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech