Filinfo

Foot

Lekjaa doit siffler la fin de la récré

© Copyright : DR
Info360. Une partie de poker-menteur se joue depuis des mois au sein de la FRMF. Entre un sélectionneur épuisé par un environnement malsain et des courtisans devenus encombrants, Fouzi Lekjaa va devoir trancher dans le vif. Explications.
A
A

Nid de guêpes
Les fédérations de football sont des lieux de pouvoir. Et il n'est pas rare que des querelles intestines viennent pourrir l'atmosphère qui y règne. La  Fédération royale marocaine de football ne déroge pas à la règle... hélas. Contre toute attente, les succès récents du ballon rond vert et rouge ne contentent pas tout le monde à l'intérieur du vaisseau amiral du football national. Certains proches du président n'aspirent qu'à une chose, voler encore plus près du soleil. Ils ne supportent pas les empêcheurs de tourner en rond, surtout quand ceux-ci ne se plient pas à leurs injonctions et autres petits arrangements. Par voie de presse, ils n'hésitent pas à régler leurs petits comptes pour faire passer des messages ou dénigrer tel ou tel, dans l'unique but de semer le doute dans l'esprit de Fouzi Lekjaa et de garder ses faveurs. Une véritable cour d'école où les intrigants ne reculent devant aucune manoeuvre. Lekjaa a jusqu'ici laissé faire. Mais il aurait tort de laisser cette situation perdurer, car elle le place au pied du mur et met en péril le football marocain.

Renard stop ou encore?
Dans cette atmosphère viciée, Hervé Renard se sent à l'étroit. Le Français aime le Maroc mais il se pose des questions. Les péripéties qui surviennent régulièrement dans la périphérie de son groupe lui pèsent de plus en plus. S'il a longtemps gardé le silence après le Mondial, c'est aussi pour prendre le temps de la réflexion par rapport à un environnement de travail qu'il est difficile de qualifier de serein. Le double champion d'Afrique a depuis retrouvé la parole pour défendre son adjoint Mustapha Hadji, et rappeler qu'il dispose d'un contrat avec la FRMF. Pas de quoi dissiper le malaise. Avant de décider de son avenir, il attend un signe fort de la part de son président pour mener les Lions de l'Atlas vers le succès, dans les meilleures conditions. Et de source proche de l'entourage de l'équipe nationale, celles-ci ne sont pas réunies actuellement. Adoré par les fans des Lions, le sélectionneur est le mieux placé pour tenter de remporter la CAN 2019. Malgré l'élimination précoce en terre russe, son équipe a démontré un état d'esprit et une combativité qui sont des promesses pour le futur. Fouzi Lekjaa le sait mieux que quiconque.

Ça passe ou ça casse
Cloué au bûcher des vanités, le patron de la FRMF est à un carrefour de sa présidence. L'homme de Berkane a initié un projet d'envergure pour le football national à horizon 2020. Mais aujourd'hui celui-ci est au point mort. Certes, les Lions de l'Atlas ont remporté le championnat d'Afrique des Nations des joueurs locaux, et retrouvé la Coupe du Monde. Mais la stratégie de Lekjaa doit aboutir à une victoire en 2019 au Cameroun lors de la Coupe d'Afrique des Nations dont les éliminatoires reprennent en septembre. Sans oublier les participations et les victoires programmées dans les compétitions internationales de jeunes ou de féminines. Or, les deux pierres angulaires du projet, le sélectionneur et le directeur technique national sont en stand by. Hervé Renard est sous contrat mais dans l'expectative, et Nasser Larguet poursuit sa mission... jusqu'à nouvel ordre. Pourquoi ces atermoiements dans la gestion humaine de ces cadres de la FRMF? Pourquoi y a-t-il un mystère autour d'Hervé Renard? Qui lance les rumeurs qui l'envoient au Qatar ou ailleurs? Seul Fouzi Lekjaa peut répondre à ces questions. Et il doit le faire clairement. Peut-être à l'issue de la réunion du bureau fédéral prévu lundi 9 juillet?

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Hervé Renard, les copains d'abord

Foot FRMF
Foot FRMF

Qui veut la peau de Nasser Larguet?

Foot FRMF
Foot FRMF

Nasser Larguet, DTN le mieux payé d’Afrique?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Un derby au nord, un choc au centre

Exode des joueurs du MAT: le Raja blanchi

La RSB doit planter deux buts au Vita Club

Le nouveau record de Lionel Messi

Guendouzi préfère être coq que Lion

Un demi-millier de litiges soumis à la FRMF

Sektioui joue sa dernière carte au WAC

Les titres anglais tirent sur City

L’effet Ziyat se fait déjà ressentir au Raja

Les tickets WAC-Sétif acquis au forceps