Filinfo

Foot

Les clubs refusent de divulguer leurs finances

© Copyright : DR
Kiosque360. Malgré leur nouveau statut de sociétés sportives, les clubs refusent de jouer la transparence quant à leurs finances et les contrats prouvant leurs engagements. Pourtant, ils continuent à bénéficier de l’argent et des infrastructures de l’Etat.
A
A

À en croire le quotidien Assabah du 7 octobre, les clubs de première et seconde divisions ont refusé de communiquer les documents et les détails concernant leurs comptes, dettes et les contrats attestant de leurs différents engagements financiers.

La majorité des clubs qui ont refusé cette démarche en a informé le président de la Fédération royale marocaine de football, et demandé a ce que la commission de contrôle examine séparément les dossiers de chaque club.

Cette démarche surprenante tombe au moment où la majorité des clubs a obtenu le feu vert de la FRMF et du ministère de la Jeunesse et des sports pour se transformer en société et continuer à bénéficier des subventions et des infrastructures qui font partie du domaine public.
Cependant, le refus des clubs de communiquer les informations sur leurs contrats et finances est en totale contradiction avec leur statut de sociétés commerciales soumises à l’obligation de transparence.

Cette situation laisse croire, selon Assabah, que lesdits clubs cherchent à conserver le statu quo et sauvegarder l’opacité et le flou qui entourent leurs cuisines internes dans le but d’éviter de rendre des comptes et payer les impôts.

Le quotidien Assabah avait déjà relevé que la Commission de contrôle relevant de la FRMF s’était montrée laxiste en fermant les yeux sur plusieurs dysfonctionnements dans les finances des clubs, ce qui a fait qu’ils ont fini par crouler sous les dettes et vivre au-dessus de leurs moyens au point de devenir, pour certains, insolvables.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Sociétés sportives
Foot Sociétés sportives

Coup de pouce du PLF 2020 aux clubs

Foot Sociétés sportives

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous