Filinfo

Foot

Les projets sportifs scrutés par la Cour des comptes

© Copyright : khalil Essalak
Kiosque360. Les magistrats de l’instance dirigée par Driss Jettou se pencheront bientôt sur les documents relatifs à tous les projets d’infrastructures sportives réalisés au Maroc durant les dix dernières années ainsi que ceux dont les travaux n’ont pas encore été terminés.
A
A

Les juges de la Cour des comptes s’apprêtent à scruter à la loupe les millions de dirhams investis dans la construction d’infrastructures sportives durant les dix dernières années, en vue d’enquêter sur le respect des procédures et le bon déroulement des appels d’offres, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du mardi 10 décembre.

Parmi les dossiers sur lesquels les magistrats de Driss Jettou devraient se pencher, figurent les 1,4 milliard de dirhams investis par l’Etat pour moderniser et développer les infrastructures sportives dans le royaume. Un plan qui avait à l’époque été validé suite à un accord entre quatre différents départements, à savoir le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Economie et des finances, le ministère de la Jeunesse et des sports et enfin, le ministère de l’Equipement et des transports, rapporte le journal arabophone.

Cet accord avait également été signé par le patron de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Les juges de la Cour des comptes se pencheront également sur tous les autres projets réalisés mais aussi ceux dont les travaux n’ont pas encore été terminés, précise Al Ahdath Al Maghribia. L’objectif étant de s’assurer de la régularité des procédures utilisées dans la passation des marchés, dont celles relatives à la construction de quatre académies sportives régionales.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Infrastructures
Foot Infrastructures

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous