Filinfo

Foot

Lions de l'Atlas: Achraf Hakimi quitte la sélection

© Copyright : DR
Achraf Hakimi ne participera pas aux deux prochains matchs amicaux des Lions, contre la Serbie vendredi et l’Ouzbékistan mardi prochain. Blessé, le joueur du Real a quitté la sélection ce matin.
A
A
Achraf Hakimi ne jouera finalement pas contre la Serbie vendredi et l’Ouzbékistan mardi prochain. L'international marocain du Real Madrid s'est blessé lors de la première séance d’entraînement. Il a passé des examens médicaux, nous indique une source proche de l'équipe nationale.

Le médecin de l’équipe nationale, Abderrazak Hifti, est arrivé à la conclusion qu'il valait mieux renvoyer le joueur à Madrid pour qu'il se fasse soigner, ajoute la même source. 

Plus de détails à suivre...

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Où vont les Lions de l’Atlas pour passer leurs vacances ?

Foot Achraf Hakimi
Foot Achraf Hakimi

Achraf Hakimi: «J’ai réalisé mon rêve avec le Real Madrid»

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

La valeur marchande des Lions de l’Atlas a pâti du Mondial


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun

Botola: l'inégalité des chances programmée

Russie 2018 passe le témoin à Qatar 2022

L'endurance croate donne une peur bleue

FRMF: les rapports et les leçons du Mondial