Filinfo

Foot

Lions de l'Atlas. Hervé Renard-Issa Diop, la vérité

© Copyright : DR
Exclu360. L'international espoir français Issa Diop est l'objet d'un buzz concernant sa future nationalité sportive. Le capitaine du TFC a le choix entre le Maroc, le Sénégal et la France. Hervé Renard l'a contacté. Voici la vérité sur cette histoire.
A
A
Issa Diop et Hervé Renard se sont bien parlé au téléphone récemment. Le sélectionneur des Lions de l'Atlas a interrogé le jeune capitaine du Toulouse FC sur l'éventualité de le voir porter le maillot du Maroc à la prochaine Coupe du Monde. 

Né d'un père sénégalais et d'une mère d'origine marocaine, Issa Diop est éligible pour ces deux sélections. Né en France, il a aussi la possibilité de choisir les Bleus. D'ailleurs, depuis cinq ans il est régulièrement convoqué avec les équipes de jeunes de la France.

Toujours pas convoqué avec les A, il représente logiquement une possibilité pour les Lions, qu'ils soient de l'Atlas ou de la Terranga...

Issa Diop est, de l'avis de tous, un joueur à très fort potentiel, susceptible d'intégrer un grand club européen très prochainement. Il est donc fort logique que son profil intéresse toutes les sélections concernées.

C'est pourquoi un contact téléphonique a eu lieu entre Hervé Renard et Issa Diop. Échange au cours duquel Renard a signifié au joueur du Téfécé, que la porte des Lions de l'Atlas lui est ouverte.

Une source bien informée nous a révélé la genèse de ce contact. Interrogé de manière informelle par des journalistes sénégalais sur la possibilité de voir Issa Diop rejoindre la sélection d'Aliou Cissé ou celle de Didier Deschamps, un proche du joueur a alerté ses interlocuteurs sur une troisième possibilité: le Maroc! Et c'est parti pour le buzz... qui arrive jusqu'à Hervé Renard.

Alors qu'en pense l'intéressé? Capitaine d'un club de Ligue 1 à 21 ans, Issa Diop a l'avenir devant lui. Surtout, il n'est pas pressé.
Conscient de son potentiel il s'est fixé comme objectif d'intégrer la prestigieuse sélection française, championne du monde il y a 20 ans.
Peut-être qu'Issa a vu, sans les comprendre, des images qui l'ont marqué. Au-delà de ça, il est né à Toulouse, y a toujours joué et gravit les échelons jusqu'à l'équipe première. Et il est international espoir français, l'antichambre des A.

Et puis il ne connaît pas le Maroc, un peu mieux le Sénégal... Il n'y a donc aucune raison pour lui, aujourd'hui, de rejoindre l'une ou l'autre sélection. Fin de l'histoire... pour l'instant.

Par David Astorga
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Info360. Qui sont les revenants de la liste de Renard?

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Classement FIFA: Le Maroc perd 5 places

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Ziyech Vs Carcela, acte II


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Les joueurs d'Al Hoceima expulsés d'un hôtel

WAC-Al Ahly bientôt reprogrammé

Le Raja défie Vita Club et Ebola

Super Mario ballotte en faveur de l'OM

Le WAC doit battre à nouveau les Sundowns

L'axe Casa-Rabat abritera les JA 2019

Budget négatif pour la RSB de Lekjaa

Patrick Mboma tacle Seedorf et Kluivert

Jawad Ziyat futur boss du Raja?

Nouveau challenge africain pour Sellami