Filinfo

Foot

Liste de Renard: de nombreux absents et pas de véritable surprise

© Copyright : DR
La liste d’Hervé Renard pour les matchs amicaux contre la Serbie (23 mars) et l’Ouzbékistan (27 mars) a été dévoilée aujourd’hui. Analyse.
A
A
La liste d'Hervé Renard pour le rassemblement de mars ne nous a pas offert de grandes surprises, mais quelques absences notables sont néanmoins à signaler.

Les Botolistes

On l'attendait, il y est. Considéré comme un grand espoir marocain, Ayoub El Kaabi a explosé aux yeux de tous lors du CHAN. Il a porté le Maroc jusqu’au sacre, devenant le meilleur buteur de l’histoire de la compétition avec 9 réalisations. L’attaquant de la RSB (6 buts cette saison) a récemment dévoilé à le360sport qu’il rêve de jouer la Coupe du Monde (Russie 2018) avec les Lions. Il est impatient de participer au rassemblement de mars. Sera-t-il aussi impressionnant avec l’équipe nationale A? Parviendra-t-il à bousculer la hiérarchie?



A lire aussi: Vidéo. 100% Lions de l’Atlas: Ayoub El Kaabi



Ahmad Reda Tagnaouti est également retenu par Renard. Gardien titulaire de l’IRT, le joueur (prêté par le WAC) brille depuis le début de la saison. Considéré comme un des jeunes à suivre dans le championnat, Tagnaouti (21 ans) est leader de la Botola avec 40 points.


Le roc du Raja, Badr Benoun, qui est le capitaine de l’équipe nationale des joueurs locaux, est logiquement retenu. Il jouera donc le rôle de doublure de l’intouchable paire Benatia-Saiss. Benoun, qui a déjà été convoqué sous l’ère Renard, finira-t-il par s'imposer chez les Lions comme jadis El Yamiq?

Les absents

Comme à chaque révélation de liste, il y a de grands absents. Jawad El Yamiq qui est régulièrement convoqué depuis 1 an (suite à la retraite momentanée de Medhi Benatia) ne sera pas de la partie. Le joueur n’a pas joué la moindre minute depuis la finale du CHAN. Il a été transféré au Genoa (Italie) cet hiver. Régulièrement présent dans le groupe des Grifoni depuis, El Yamiq n’a pas encore foulé les pelouses de Serie A. Il apparaît comme le grand perdant de la liste.

Youssef El Arabi brille de mille feux avec Al-Duhail (Qatar). Récemment auréolé du titre de champion de la Qatar Stars League, il est aussi le meilleur buteur du championnat (26 réalisations). El Arabi ne sera pas du rassemblement des Lions. C'est une demie surprise, le joueur n’ayant plus porté les couleurs de la sélection depuis la CAN (Gabon 2017).

Ismail El Haddad (WAC), Mimoun Mahi (FC Groningen, Pays-Bas) et Fouad Chafik (Dijon, France), eux, étaient présents lors du dernier rassemblement des Lions, mais n’ont pas été retenus cette fois. Etincelant avec les locaux, le premier paye son inconstance avec son club. Après les départs de Willliam Jebor, Fabrice Ondama et Achraf Bencharki, tout le monde s’attendait à ce qu’El Haddad endosse le costume de chef d’orchestre mais, aux yeux de Renard, il n’est pas encore prêt.

Mahi, lui, n’est plus aussi brillant qu’en début de saison (7 buts en 22 matchs) alors que Chafik a souvent droit au banc de touche à Dijon (17 matchs joués en 29 journées).

Les joueurs en danger 

Le cas d’Adel Taarabt est assez intrigant. Le joueur ne souffre pas de blessure au moment actuel et il est à Gênes, à 2 heures de route de Turin. Renard opte pour une liste élargie à 28 joueurs et ne convoque pas Taarabt….C'est louche. L’ancien du Milan AC est-t-il déjà écarté? 

Achraf Bencharki, international marocain depuis le 11 novembre, est également un des grands perdants de la liste. Le joueur a choisi de filer à Al Hilal (Arabie-Saoudite) cet hiver, c’était à ses risques et périls et visiblement son transfert ne l’a pas favorisé. Bencharki, qui est champion du Maroc et d’Afrique en titre avec le WAC et vainqueur du CHAN, va-t-il regretter d’avoir refusé un transfert en Europe? Le joueur avait été approché par des clubs tels que Marseille, Nice et Anderlecht. 

Rachid Alioui, lui, est souvent convoqué mais ne sera pas de l’aventure. Auteur de 12 buts en 29 matchs joués, le buteur fait le bonheur du Nîmes Olympique. Ce dernier est classé 2e de Ligue 2 à 11 points du leader, le Stade de Reims. Alioui a été sacrifié au profit de nombreux autres buteurs.

Les deux matches amicaux permettront sans doute au sélectionneur d'y voir plus clair avant de réduire sa liste à 23 joueurs pour la Coupe du monde en Russie.
 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Renard en repérage à Berkane

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Maroc-Comores, à quoi joue la CAF?

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Quand se jouera Maroc-Comores?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Un derby au nord, un choc au centre

Exode des joueurs du MAT: le Raja blanchi

La RSB doit planter deux buts au Vita Club

Le nouveau record de Lionel Messi

Guendouzi préfère être coq que Lion

Un demi-millier de litiges soumis à la FRMF

Sektioui joue sa dernière carte au WAC

Les titres anglais tirent sur City

L’effet Ziyat se fait déjà ressentir au Raja

Les tickets WAC-Sétif acquis au forceps