Filinfo

Foot

Mainmise de la FRMF sur le ministère des Sports

© Copyright : DR
Kiosque360. Malgré les efforts de Rachid Talbi Alami pour prouver qu’il contrôle d’une main de fer les différentes fédérations, dont la Fédération royale marocaine de football (FRMF), il semble que ce soit plutôt cette dernière qui a dorénavant la mainmise sur le département de la Jeunesse et des sports.
A
A

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) étend jour après jour son influence sur le département de la Jeunesse et des sports, dirigé par le ministre RNIste Rachid Talbi Alami. Ce dernier a pourtant maintes fois répété à qui veut l’entendre qu’il est le véritable patron du secteur des sports au Maroc. Mais la vérité est ailleurs, estime le journal Assabah qui, dans son édition du week-end (13 et 14 octobre), parle d'une mainmise de Fouzi Lekjaâ sur le département de Rachid Talbi Alami.

Pour preuve, écrit le journal, le patron de l’instance footballistique nationale a tout simplement réussi à placer ses proches aux postes clés du ministère de la Jeunesse et des sports. A commencer par la nomination de Nadia Benali au poste de secrétaire générale du ministère. Cette proche de Fouzi Lekjaâ a passé l’essentiel de sa carrière au sein du ministère des Finances, département dans lequel Lekjaâ occupait le poste de secrétaire général.

Moins de trois mois après la nomination de Nadia Benali au poste de secrétaire générale du ministère de la Jeunesse et des sports, un autre fidèle de Fouzi Lekjaâ, en l’occurrence Hicham Amrani, a été nommé directeur des Sports au sein du ministère. Il récupère ainsi le poste stratégique de l’inamovible Mustapha Azeroual. Rappelons que Hicham El Amrani a travaillé de près avec Lekjaâ lors de la promotion du dossier marocain alors qu'i était en course pour l’organisation de la Coupe du monde 2026.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Maroc-Argentine
Foot Maroc-Argentine

Fouzi Lekjaâ annonce la présence de Messi à Tanger

Foot Maroc-Argentine
Foot Maroc-Argentine

La FRMF dilapide-t-elle l’argent public ?

Foot Sociétés sportives
Foot Sociétés sportives

7 MDH aux clubs pour constituer leur S.A


1 commentaires /

  • Moumed
    Le 14 Oct. 2018 à 10h08
    Que ces politiciens foutent la paix au sport.
    Ils ont déjà fait trop de mal aux autres secteurs avec leur copinage , leur clientélisme et leur esprit partisan qu'ils font passer avant l'intérêt national.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Maroc-Argentine rapportera gros

Le Raja pense déjà à la saison prochaine

Le coach des U23 confiant face à la RDC

Pour le Real, c’est Mbappé ou rien

La FRMF veut éliminer les U23 congolais

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous