Filinfo

Foot

Maroc: Hamza Mendyl souhaite la bienvenue à Amine Harit

Hamza Mendyl © Copyright : DR
Amine Harit est, depuis hier soir, un Lion de l'Atlas. Le joueur a choisi de jouer pour la Maroc malgré son passage par toutes les catégories de l'équipe de France. Hamza Mendyl, latéral des Lions a tenu à lui souhaiter la bienvenue.
A
A

Amine Harit, milieu de terrain de Schalke 04, a récemment pris tout le monde de court en affirmant sa volonté de porter les couleurs du Maroc et ce dès le prochain match des Lions de l’Atlas (Maroc-Gabon, le 7 octobre à Casablanca).

Le post explicatif du joueur a récolté les likes de nombreux nouveaux coéquipiers en sélection du joueur dont Youssef Ait Bennasser et Fayçal Fajr. Hamza Mendyl, qui est également né en 1997, lui a souhaité la bienvenue à travers un post twitter. Futur duo complice?

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot faits divers
Foot faits divers

Ces footballeurs impliqués dans des accidents mortels

Foot Amine Harit
Foot Amine Harit

Affaire Amine Harit: la décision du procureur du roi

Foot Amine Harit
Foot Amine Harit

Affaire Amine Harit: vers un accord à l’amiable?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun

Botola: l'inégalité des chances programmée

Russie 2018 passe le témoin à Qatar 2022

L'endurance croate donne une peur bleue

FRMF: les rapports et les leçons du Mondial