Filinfo

Foot

Medhi Benatia, Ciao Bello?

© Copyright : DR
Et non! On ne reverra pas Medhi Benatia avec les Lions face aux Comores. Mais pourquoi le capitaine des Lions ne répond plus aux appels de la sélection? C'est quoi le problème? Éléments de réponse.
A
A

Hervé Renard a dévoilé, aujourd’hui, une liste de joueurs pour la double confrontation entre le Maroc et les Îles Comores prévue les 13 et 16 octobre prochains.

Grand absent du dernier rassemblement des Lions de l’Atlas début septembre, Medhi Benatia ne sera pas de la partie, cette fois encore. Pourquoi?

Un retrait prévisible?

Il y a près d'un mois, et suite aux spéculations et rumeurs circulant autour de son absence pour affronter le Malawi, Medhi Benatia s'est fendu d'un message adressé à ses détracteurs pour éclaircir la situation. Le joueur de la Juventus n'était ni blessé, ni blacklisté. Dans la foulée, Hervé Renard avait confirmé en conférence de presse avoir parlé avec Benatia avant de ne pas le convoquer, à la demande du capitaine.

Y a-t-il de l’eau dans le gaz entre les deux hommes? Pas le moins du monde. Hervé Renard est d'ailleurs à Turin pour observer le match Juventus-Young Boys de Berne. Il en profitera assurément pour discuter avec Benatia. Les deux hommes "s'apprécient beaucoup, tout va bien" dixit le sélectionneur. Alors quoi?

Un récidiviste
Ce n’est pas la première fois que Benatia laisse momentanément la sélection de côté. Il y a eu septembre 2018 mais aussi mars 2017. Et toujours pour les même raisons. À chaque fois l'ancien Romanista a choisi de se focaliser sur son parcours en club. Une posture qui, si elle semble acceptée par le sélectionneur, laisse pantois les commentateurs de la chronique footballistique marocaine.

Justement, où en est Benatia avec son club? Le défenseur âgé de 31 ans est victime collatérale du retour de Leonardo Bonucci chez la VieIlle Dame. Cette saison, il n’a joué que deux matchs (tout deux en Serie A) sur huit disputés par les Bianconeri, Ligue des Champions comprise. Si la situation perdure, la sélection va-t-elle devoir se passer durablement de son capitaine? C'est à craindre. En tout cas la question mérite d'être posée. Car au rythme de ces "forfaits" répétés, se profile peut être une fin de carrière internationale dont il ne manque que l'annonce officielle...

Déjà la fin?

Il est assez surprenant que le capitaine d'une sélection nationale refuse deux fois de suite d'honorer ses fonctions au prétexte d'une situation fragile en club. Surtout quand celle-ci ne change pas, ou à la marge. Malheureusement la sortie médiatique désastreuse de Medhi Benatia après l'élimination en Coupe du Monde, est ancrée dans la mémoire collective. Tout comme ses hésitations après le dernier match du Maroc en Russie sur la suite de son histoire avec les Lions de l'Atlas. L'ensemble de la séquence prend désormais un tour très énigmatique pour ne pas dire elliptique. On nous cache tout on nous dit rien?

 

 

 

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Eredivisie
Foot Eredivisie

Trois marocains parmi les stars

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Tirage très corsé pour les Marocains

Foot France Football
Foot France Football

Les Marocains dominent l'équipe type du Maghreb


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Les alibis de Talbi Alami sur la CAN 2019

Pas de derby au complexe Mohammed V?

Le Qatar sous pression de la FIFA à Marrakech

L'Inter casse sa tirelire pour Icardi

KACM: condamné au TAS, menace par la FIFA

L'Afrique du Sud "marchande" avec la CAF

14 matchs et 2 buts encaissés par le HUSA

Benzema-Giroud, je t'aime, moi non plus

Le retrait du Maroc jamais confirmé

L’IRT doit éviter le piège algérien