Filinfo

Foot

Mondial 2018: en phase de poule, le Maroc jouera dans 3 villes différentes

© Copyright : DR
Le Maroc a hérité d'un groupe difficile au Mondial russe. Les Lions de l'Atlas affronteront l'Iran, le Portugal et l'Espagne en phase de poule. Trois matchs qui se dérouleront dans 3 villes différentes.
A
A

12 stades au total vont abriter les matchs de la coupe du monde. Les rencontres de chaque poule auront lieu dans différentes enceintes. Le Maroc disputera ses matchs contre l'Iran, le Portugal et l'Espagne dans trois villes différentes.

En Russie, les Lions de l'Atlas devront se déplacer à chaque fois pour jouer un match. Dans un premier temps, la sélection nationale va s'installer à  Saint-Pétersbourg pour affronter l'Iran, avant de se rendre à Moscou pour jouer face au Portugal. Le dernier match du groupe contre l'Espagne aura lieu à Kaliningrad, une ville totalement isolée du reste du territoire russe, à savoir entre la Pologne et la Lituanie.

Après le tirage au sort qui a eu lieu vendredi dernier, les dates des rencontres ont été dévoilées. Le Maroc entrera en lice face à l'Iran le 15 juin, il s'opposera ensuite au Portugal le 20 juin et enfin la Roja le 15 du même mois.

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Les stats à connaitre avant Argentine-Croatie

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

En direct. Mondial 2018: Argentine-Croatie à 19h

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Paolo Guerrero, le guerrier péruvien


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Kiosque

Mondial maroco-algérien? El Khalfi évasif

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe