Filinfo

Foot

Nouvelle loi sur la formation sportive

© Copyright : DR
Kiosque360. Une nouvelle filière «sport-études» sera lancée pour favoriser la formation des sportifs marocains de demain.
A
A

Le ministère de la Jeunesse et du sport vient de publier ce 1er octobre, au bulletin officiel, son nouveau décret ministériel en matière de contrats de formation sportive. Toutefois ces nouveaux contrats de formation n’ont pas manqué de susciter une polémique.

Deux points posent en effet problème. Le premier est relatif aux compensations financières et primes octroyées par les centres de formation aux enfants pendant leur période de séjour. Or cela est contradictoire avec la loi du travail marocaine, notamment en ce qui concerne le travail des mineurs.

Le deuxième point se rapporte aux modalités de rupture du contrat entre les deux parties. La loi prévoit cette possibilité à condition de respecter un préavis de deux mois. Sauf que cette option compromet les intérêts des clubs qui peuvent facilement perdre leurs joueurs au profit de la concurrence. Pour les enfants, le divorce peut favoriser l’abandon scolaire, surtout s’ils ne trouvent pas un autre centre de formation, comme nous l’explique le quotidien arabophone Assabah dans son édition du 4 octobre.

Par ailleurs le ministre de la Jeunesse et du sport, Rachid Talbi Alami, a annoncé, lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi, le lancement d’un nouveau projet de formation sportive. Ledit projet se compose de deux axes. Le premier consiste en la création d’une filière «sport-études» qui débute en première année du collège jusqu'au baccalauréat. Cette filière permettra aux détenteurs du «baccalauréat sport-études» de rejoindre l’enseignement supérieur par la suite.

Le deuxième axe se rapporte à la formation professionnelle dans les métiers du sport. Les élèves qui n’auront pas complété leur parcours scolaire, auront la possibilité de décrocher un diplôme et par la suite un métier en relation avec le sport.

Le ministre a précisé que les élèves bénéficieront de 25 heures de cours académiques et de 15 heures de formation sportive par semaine s’ils optent pour cette nouvelle filière. Grâce à cette formule, les élèves pourront, tout en poursuivant leurs études, participer à des manifestations sportives. Ce programme, sanctionné par un diplôme de Baccalauréat, a d’ailleurs été préparé en partenariat avec le ministère de l’Education nationale.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Sociétés sportives
Foot Sociétés sportives

7 MDH aux clubs pour constituer leur S.A

Foot ministère de la jeunesse et des sports
Foot ministère de la jeunesse et des sports

Talbi Alami ignore le Raja et le Badminton

Foot ministère de la jeunesse et des sports
Foot ministère de la jeunesse et des sports

400 clubs marocains privés de subvention


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Le staff de Vahid bientôt dévoilé

La Botola a un vice de programmation

Vahid vise le trophée de la CAN 2023

Özil s’entraîne sous haute protection

Les fédérations sportives se restructurent

Meknès sans stade, à cause de son maire

Le PSG doit remercier Neymar

Mustapha Hadji, adjoint de Patrice Baumelle

Les locaux et Olympiques entrent en lice

Algéciras propose des sandwichs au MAT