Filinfo

Foot

Quatre matchs à huis clos pour l’OCS

© Copyright : DR
L’Olympique de Safi a écopé de quatre matchs à huis clos, après les violences de ses supporters commises au grand stade de Marrakech.
A
A

De lourdes sanctions ont été prononcées à l’égard de l’OCS. Suite aux violences perpétrées par les supporters Safiots lors du match KACM-OCS, le club a écopé de quatre matchs à huis clos et d’une amende de 80 000 dirhams.

Lire aussi: Vidéo. Les Safiots auteurs de violences à Marrakech

La direction de l'OCS devra également payer le montant des dégâts provoqués ses sympathisants au grand stade de Marrekech. Le montant s’élève à 400 000 DH. 

Lire aussi: Vidéo. Près d'un demi-million de dégâts à Marrakech

À l’occasion de la même rencontre, le Kawkab de Marrakech a été également sanctionné. La commission de discipline de la FRMF a infligé au club de la ville ocre une amende de 50 000 DH, pour utilisation de fumigènes par ses supporters.

Pour le même motif, l’AS FAR, l’Olympique de Khouribga et le Rapide Oued Zem ont écopé d'amendes de l'ordre respectivement de 65 000 dh, 50 000 dh et 30 000 dh.

 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Sociétés sportives
Foot Sociétés sportives

Bientôt la sécurité sociale pour les footballeurs

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Diapo. La visite des Lions au Parc Lalla Aïcha d'Oujda

Foot Coupe du Trône
Foot Coupe du Trône

Ouverture d'une enquête sur IRT-FUS


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Le coach «local» remonté contre Vahid

Les matchs en retard plombent la Botola

Verdict définitif ce jeudi sur WAC-EST

Belle leçon anglaise contre le racisme

Sursaut attendu lors du 4e match de Vahid

Tacle appuyé ce Banatia contre les Lions

L’USM Alger, sans le sou, jette l’éponge

Neymar ou l'éternel blessé

Le rapport financier du Raja serait erroné

Les Lions de l’Atlas célébrés à Oujda