Filinfo

Foot

Raja-WAC: huit supporters devant le tribunal de première instance

© Copyright : dr
Huit supporters interpellés le 11 février lors du derby bidaoui ont comparu devant le tribunal de première instance de Casablanca, ce lundi.
A
A

Huit personnes présumées responsables d’actes de violences lors du 123e derby bidaoui le 11 février ont comparu devant le tribunal de première instance de Casablanca.


Quatre supporters sont en état d’arrestation et quatre autres comparaissent en liberté provisoire. Ils sont accusés de violence volontaire, dégradations de biens publics et d'injures à l'adresse des forces de l'ordre.

Le tribunal a décidé de renvoyer l'affaire à une autre audience, prévue la semaine prochaine, afin de permettre à la défense de se préparer. 

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Afrique
Foot Afrique

Compétitions CAF: le bilan des Marocains

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Fouzi Lekjaa félicite le Raja

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Le Raja veut la place de numéro un marocain


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Zemmour prend des Bleus pour du halal

Un arbitre «séquestré» à Kénitra

El Guertili poursuivi pour crimes financiers

Benabicha aux commandes du WAC?

Guendouzi voit l'avenir en bleu

Un derby au nord, un choc au centre

Exode des joueurs du MAT: le Raja blanchi

La RSB doit planter deux buts au Vita Club

Le nouveau record de Lionel Messi

Guendouzi préfère être coq que Lion