Formulaire de recherche

Relations houleuses entre l'école sportive EFA et les autorités administratives

EFA

© Copyright : DR

Posté le 06/04/2017 à 22h47 par Omar Sara

Kiosque360. Les autorités visent l'école de football, l'Étoile, et initient actuellement une réclamation pour suspendre des travaux de constructions qui s'y opèrent. Le directeur résiste, les parents des enfants s'insurgent.

Selon des informations révélées le vendredi 7 avril par le quotidien Assabah, un agent d’autorité a fait irruption, le 5 avril, dans l’école de football, l’Étoile, de manière provocatrice, ce qui a entraîné la réprobation unanime des parents qui étaient présents en compagnie de leurs enfants.

L’affaire remonte à deux mois, lorsque les autorités locales ont déclenché la procédure d’action en démolition visant des vestiaires dans l’Étoile Football Academy, jugés illégaux, et en prétextant des conditions de construction irrégulières.

Résolu à pourvoir à toutes les nécessités qui s’imposeraient pour reconstruire les vestiaires détruits, le directeur de l’institut tentait d’assainir le lieu des restes de l’œuvre de démolition pour protéger les élèves des gravas qui enlaidissent l’espace. L’effet de cette annonce a eu quelques conséquences inappréciables, et les autorités entrent encore une fois en scène, le 5 avril, pour exiger le permis de construire. Le procédé et la démarche employés n’ont pas été au goût des parents et de leurs enfants, car manquant à toutes les précautions essentielles.

Selon les parents des élèves, remontés contre cet incident, les autorités lèsent un très grand nombre d’intérêts, surtout ceux de leurs enfants. Ils condamnent la piteuse attitude du caid, et ils se sont montrés très inquiets des conséquences qu’elle pouvait avoir si des mesures énergiques ne sont pas prises pour décourager ce harcèlement. Les parents ajoutent que cette académie est l’un des rares lieux dans la capitale économiques où leurs petits peuvent exercer des activités sportives. Si le présent fait naître beaucoup d’inquiétudes, l’avenir en inspire de plus nombreuses encore.

La question de l’avenir de cette académie est définitivement posée et prise en main par plusieurs parties. Le fond de cette question est bien la nécessité d’arriver à une solution bénéfique aux enfants au premier abord. Par quels biais arrivera-t-on à ce résultat ? Il serait prématuré d’en faire ici la supposition. En attente de la délivrance. 
 
 
 

Posté le 06/04/2017 à 22h47 Par Omar Sara