Filinfo

Foot

Vidéo. Mondial 2026. Gianni Infantino: "La FIFA affichera une neutralité totale"

Lors d'une conférence de presse, tenue aujourd'hui à Bogota, le président de la FIFA, Gianni Infantino a assuré qu'entre la Maroc et le trio nord-américain, la FIFA affichera une neutralité totale.

Lors du congrès de la FIFA, tenu à Bogota, le président de la FIFA, a été interrogé sur le Mondial 2026 et la candidature marocaine. Le patron du foot mondial s'est montré très persuasif et rassurant.

Infantino a expliqué que les nouvelles lois de l'instance dirigeante du foot mondial stipulent que seules les fédérations auront le droit de vote, et qu'il n'est pas éligible au suffrage. Par ailleurs, il a précisé que le plus important dans cette course à l'organisation du Mondial est la transparence et que la FIFA affichera une neutralité totale.

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie2018
Foot Russie2018

L’équipe-type du Mondial, selon la FIFA

Foot sanction
Foot sanction

L'Algérie absente de la CAN 2019?

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Infantino et la candidature Maghreb 2030


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Un trou béant dans le gazon

Azaro exige un gros salaire à Al Ahly

220 sportifs marocains à Alger

Fertout aux commandes d'Al Ahly Benghazi

Un p'tit arc d'heure pour fêter le triomphe

RSB-Al Masry, sans Ayoub El Kaabi

Le Raja en déplacement périlleux à Abidjan

L'Angleterre veut le Mondial 2030

Ouvriers de Qatar 2022, un souci mondial

Le WAC vise la tête du groupe C