Filinfo

Foot

Wydad-Raja n'aura pas lieu à Rabat

© Copyright : DR
Programmée initialement à Rabat, la demi-finale entre le Raja de Casablanca et le Wydad de Fès se jouera finalement au stade Ibn-Batouta de Tanger.
A
A

Le lieu de la demi-finale de la Coupe du Trône entre le Raja de Casablanca et le Wydad de Fès vient d'être changé. Le match, prévu initialement à Rabat, se tiendra finalement à Tanger le 3 novembre prochain à 17h00. Une annonce faite ce mercredi par la FRMF.

Fermé pour travaux, le complexe Moulay Abdallah ne rouvrira ses portes que le 10 novembre prochain.

L’autre match entre le Wydad et la Renaissance Sportive de Berkane n’a connu aucun changement. Cette demi-finale est programmée pour le 2 du même mois au complexe sportif de Fès.

À noter que la FRMF n’a pas encore annoncé le lieu qui abritera la finale de la 62e édition de la Coupe du Trône.

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Raja
Foot Raja

Hafidi, c'est plus grave que prévu!

Foot Mercato
Foot Mercato

Un club égyptien veut une star du Raja

Foot Coupe du Trône
Foot Coupe du Trône

Les supporters du Raja indésirables à Rabat


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Trois clubs sans stade fixe

Oussama Idrissi prochain Lion de l’Atlas?

Diego Simeone piste un gardien marocain

Les vérités de Luka Modric

Zakaria Hachimi passera l'hiver à l'AS FAR

Le FUS revalorise ses anciens joueurs

Lekjaa fait faux bond aux Lions de l'Atlas

Schumacher, tel père tel fils?

Les 15 secondes qui ont sauvé les Lions

La Fédération comorienne risque gros