Filinfo

Marocains du monde

Ajax-Real: le grand test de Ziyech

© Copyright : DR
Hakim Ziyech plane sur le championnat néerlandais avec l'Ajax Amsterdam. Mais pour franchir un palier et devenir un joueur qui compte en Europe, le Lion de l'Atlas doit sortir une performance XXL dans un match qui compte. Pourquoi pas contre le Real Madrid?
A
A

2019 sera t-elle l'année d'Hakim Ziyech? Qualifié avec le Maroc pour la Coupe d'Afrique des Nations, le Lion de l'Atlas est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions avec son club, l'Ajax Amsterdam. Après un très bon parcours en phase de poule qui a vu les Néerlandais partager deux fois les points avec le Bayern Munich, c'est maintenant le triple tenant du titre, le Real Madrid, qui se dresse sur le chemin des champions d'Europe 1995. Quelle plus belle occasion pour le dribbleur marocain de briller face à un ténor, dans un match à élimination directe, et de devenir enfin un top player?

En Eredivisie, Ziyech n'a plus rien à prouver. Ses performances (10 buts 5 passes décisives en 13 apparitions), et son leadership, en font un joueur dominant dans ce championnat.

Lire aussi: Vidéo: le triplé déjanté de Ziyech

Sur la scène européenne, le natif de Dronten (Pays-Bas) s'est aussi illustré dans cette première phase de la Ligue des Champions avec des prestations haut de gamme. Mais pour quitter l'Ajax et poursuivre sa carrière dans un club plus important, l'ancien joueur de Twente doit confirmer son très bon début de saison dans une affiche qui sera observée par les décideurs de ces clubs, toujours à la recherche d'une perle rare.

Lire aussi: Vidéo: comment Ziyech a maltraité le Bayern

En effet, lorsqu'il est question de transferts, le nom de Ziyech apparaît dans les short-lists de clubs comme l'AS Rome ou l'Olympique lyonnais. Pas encore le Real Madrid ou le FC Barcelone par exemple. La raison? Sans doute que les recruteurs s'interrogent sur la capacité du garçon à être performant sur la durée lors des matches à haute intensité qui se répètent semaines après semaines pour les grands d'Europe. Car il faut bien l'avouer, l'Ajax Amsterdam évolue dans un championnat mineur. 

En tout cas ce n'est pas le prix qui effraie les directeurs sportifs. Selon le site spécialisé Transfermarkt, le coût du transfert de Ziyech se situe aux alentours de 30 millions d'euros. Une somme plus qu'abordable sur ce marché, pour un joueur de 25 ans capable de déstabiliser une défense en un éclair.

Ce tarif peut doubler, en tout cas augmenter dans de grandes proportions, si Ziyech est capable de tirer son épingle du jeu lors de la double-confrontation qui opposera l'Ajax Amsterdam au Real Madrid l'année prochaine en huitèmes de finale de la Ligue des Champions.

Le tenant du titre qui a perdu Zidane et Ronaldo l'été dernier affiche des résultats en dents de scie, et sera observé à la loupe lors de sa prochaine échéance européenne. C'est dans ce genre de matches que se forgent les destins. Pour Ziyech, faire chuter la Maison Blanche est un objectif, à lui d'en faire une réalité.

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Daoud Lasmar
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Joueur maghrébin de l'année
Marocains du monde Joueur maghrébin de l'année

Le successeur de Benatia n'est pas Marocain

Marocains du monde Afrique
Marocains du monde Afrique

Ziyech toujours dans le Top 10 africain

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Comment Dortmund veut attirer Ziyech


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Shady Oukhadda joue pour l’Italie

Talbi Alami interpellé sur un fiasco sportif

Naciri veut-il accaparer la société du WAC?

La Premier league a sa Margaret Thatcher

Le Basketball sans bureau fédéral

La FRMF prépare la logistique de la CAN

Rien que des chocs en Botola ce mercredi

La mue du Real Madrid se prépare

Hervé Renard parle de la CAN 2019

La CAF renfloue le Husa, le Raja et la RSB