Filinfo

Marocains du monde

Amine Harit est-il ingérable?

© Copyright : DR
Amine Harit ne participe pas au stage de préparation de son club en Espagne. Schalke 04 cherche à se séparer du Marocain dès cet hiver manifestement pour des raisons extra-sportives.
A
A

La discipline, c’est ce qui manque à Amine Harit. Ses dirigeants de Schalke 04 n’acceptent plus les attitudes du Lion de l’Atlas. Il est aujourd’hui perçu comme un joueur à problèmes.

Selon les indiscrétions de la presse allemande, il faisait partie d'un groupe qui a quitté l’hôtel pour une soirée le soir de la défaite contre le FC Porto, en Ligue des champions.

Schalke compte se séparer de l’international marocain dès cet hiver, en cas d’offre sérieuse. De retour après une légère blessure musculaire, Amine Harit n’a d’ailleurs pas accompagné le groupe en Espagne pour le stage de préparation. 

Pour rappel, Harit a récemment été sanctionné par Hervé Renard pour manquement aux règles de discipline collective. À 5 mois de la Coupe d'Afrique des Nations, il est temps pour Amine Harit d'oublier cette première moitié de saison et de repartir du bon pied.

 

 

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Egypte
Marocains du monde Egypte

Vidéo. Zamalek: Khalid Boutaib sort sur blessure

Marocains du monde Ligue des champions
Marocains du monde Ligue des champions

Le Maroc, pays africain le plus représenté en demi-finales

Marocains du monde al ahly
Marocains du monde al ahly

Vidéo. Azaro a enfin retrouvé le chemin des filets


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad

Le derby casablancais attire du beau monde

Deux Africains en lice pour le Ballon d’or

La politisation du derby inquiète

Les litiges, ce n’est plus l’affaire de la FRMF