Filinfo

Marocains du monde

Azaro réalise le rêve d'un jeune fan

© Copyright : DR
Walid Azaro ne cesse de démontrer qu’il est capable de beaux gestes sur et en dehors du terrain. Ainsi, l’international marocain d'Al Ahly a réalisé le souhait d’un jeune enfant supporter de l’attaquant et du club Cairote.
A
A

Walid Azaro a exaucé le voeu d'un jeune fan Ahlawi. L'enfant tenait une pancarte lors du match Al Ahly-Nejmeh SC pour demander le maillot de l'international marocain. A l'issue du match, Azaro a répondu à Hamoudi Falafilou sur les réseaux sociaux: "Ma tunique est pour toi Falifilou, contacte moi".

Le lendemain, l'attaquant du club cairote a publiédses photos avec l'enfant et a commenté: "Ravi de t'avoir rencontré petit Falafilou". Ces images sont devenues virales sur internet. Suite à ce geste très affectif d'Azaro, les supporters ont réagit positivement et ont remercié l'attaquant des Lions de l'Atlas pour son comportement "digne d' Al Ahly."

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde al ahly
Marocains du monde al ahly

Vidéo. Azaro a enfin retrouvé le chemin des filets

Marocains du monde Ligue des champions
Marocains du monde Ligue des champions

Terribles sanctions pour Azaro et ses coéquipiers

Marocains du monde Egypte
Marocains du monde Egypte

Al Ahly ne veut plus de Walid Azaro


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad

Le derby casablancais attire du beau monde

Deux Africains en lice pour le Ballon d’or

La politisation du derby inquiète

Les litiges, ce n’est plus l’affaire de la FRMF