Filinfo

Marocains du monde

Badr Hari en deuil

© Copyright : DR
Le kick-boxeur marocain Badr Hari a annoncé la mort de sa sœur sur Instagram, ce mardi 19 janvier. Le décès de la jeune femme a suscité une vague de soutien sur les réseaux sociaux.
A
A

Badr Hari est en deuil. Le boxeur marocain a annoncé le décès de sa sœur sur le réseau social Instagram. «Nous sommes à Dieu et à lui nous retournons. Qu'Allah lui pardonne ses péchés et l'accueille dans son vaste paradis», peut-on lire sur la photo publiée, ce mardi, par Hari.

L’annonce a suscité une profonde vague d’émotion et de soutien sur les réseaux sociaux. Plusieurs milliers d’internautes ont exprimé leurs condoléances au kick-boxeur.

Par Anas Hassy
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Badr Hari
Marocains du monde Badr Hari

Kick Boxing. Badr Hari champion des œuvres caritatives

Marocains du monde Badr Hari
Marocains du monde Badr Hari

Vidéo. Kick-Boxing: Badr Hari remporte son premier combat après sa sortie de prison

Marocains du monde Badr Hari
Marocains du monde Badr Hari

Justice. Badr Hari: libre mais assigné à effectuer des travaux d'utilité publique


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double